Château de Cléron - Haut-lieu de la diplomatie Franc-Comtoise

Bienvenue en la chancellerie de Franche-Comté amis Franc-Comtois et étrangers.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Annonces de l'Église aristototélicienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Annonces de l'Église aristototélicienne   Dim 13 Jan 2013 - 21:45

..
Le 11 décembre 1461
Citation :





    Décision du tribunal religieux tenu à Saint-Michel-Archange



    Aaron de Nagan, Cardinal, Doyen du Sacré-Collège et Archichancelier du Siège Apostolique, Archevêque de Césarée, devant le Très-Haut et sous le regard d'Aristote, au nom du Collège des Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Alors que nous nous apprêtions à signer l’acte officiel annonçant la levée de l’excommunication frappant le sieur Eusaias Blanc-Combaz, nouvellement élu entre temps Roi de France, quelle ne fut pas notre peine d’entendre qu’il reconnaissait deux jours plus tôt le sieur Falco comme « duc » de Touraine. Pourtant, ce dernier voyait son hérésie confirmée par le tribunal cardinalice dépêché à Tours plusieurs jours avant cette reconnaissance. Les faits étaient clairs : le sieur Falco, après avoir reconnu publiquement appartenir à la Réforme, refusait ensuite d'abjurer sa foi réformée, comme le lui proposait la Sainte Église Aristotélicienne pour lui permettre d'intégrer la communauté des fidèles. Cette reconnaissance royale allait donc à l’encontre de tous les principes, et surtout, contre la précédente repentance d’Eusaias Blanc-Combaz.

    Considérant cette dernière action de légitimation du pouvoir du sieur Falco, il apparaissait dès lors impossible de constater un retour dans le giron aristotélicien du sieur Eusaias Blanc-Combaz, celui-ci ayant certes fait un pas en avant, mais venant d'en faire trois en arrière.

    L’Église conçoit mal cet égarement de l’homme qui vient d’être placé sur le trône de France alors que son prédécesseur avait justement été frappé d’interdit pour avoir reconnu comme « duc » le sieur Falco. Le signal de la Sainte Église était donc clair.

    Dés lors, il apparaît aux yeux de l’Église comme impossible de procéder au sacre du sieur Eusaias Blanc-Combaz tant que cette reconnaissance ne sera pas cassée, ni cette erreur abjurée, puisque ledit Eusaias reste en l’état excommunié, la sentence du tribunal tenu à Saint Michel Archange à Paris demeurant en suspens. L’Église, quant à elle, reste encore prête à pardonner...

    Rappelons que tout fidèle, qu’il soit roi ou baron, est tenu de respecter les principes élémentaires de la religion aristotélicienne. Celle-ci défend de prendre pour vassal un hérétique, ou de se placer comme vassal d’un seigneur qui le serait. Eusaias Blanc-Combaz, aspirant à redevenir fidèle de l’Église Aristotélicienne, ne peut donc accepter le serment du sieur Falco, ni le reconnaître corollairement comme duc de Touraine. Et cela, en dehors de toute considération de l'ordre temporel ou d'une quelconque ingérence dans celui-ci. Il s'agit purement et simplement de discipline aristotélicienne. En outre, considérant la charge à laquelle aspire le sieur Eusaias de Blanc-Combaz, il apparaît tout bonnement impensable, pour un futur et potentiel « Roi Très Aristotélicien », « Lieutenant de Dieu sur Terre », de placer une portion de son peuple sous la gouvernance reconnue d’un hérétique, par ailleurs fidèle de la Réforme.

    Invitons tous nobles et futurs comtes du Royaume de France, fidèles de l’Église Aristotélicienne, à prendre conscience de l’acte qu’il pourrait perpétrer en prêtant hommage à un homme coupable d’hérésie.


    Meurtri et blessé au cœur,



    Pour le Sacré-Collège :

    Aaron de Nagan,
    Cardinal et archichancelier du Siège Apostolique.




    Rome, le XI décembre de l'an de grâce MCDLX


[Attention de prendre en considération le problème de temporalité qui a corseté le RP de la réhabilitation débuté avant le résultat des élections, et celui de la reconnaissance de Falco par Eusaias survenu alors que le RP du tribunal n'était pas encore terminé, engendrant un problème majeur de synchronisation des actions qui empêchait l’Église, par soucis de cohérence, de réagir sur ce dernier événement sans avoir terminé le procès en réhabilitation]


Code:
[quote]
[list]
[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]


[size=18][b]Décision du tribunal religieux tenu à Saint-Michel-Archange[/b][/size]



[b]Aaron de Nagan, Cardinal, Doyen du Sacré-Collège et Archichancelier du Siège Apostolique, Archevêque de Césarée, devant le Très-Haut et sous le regard d'Aristote, au nom du Collège des Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.[/b]


Alors que nous nous apprêtions à signer l’acte officiel annonçant la levée de l’excommunication frappant le sieur Eusaias Blanc-Combaz, nouvellement élu entre temps Roi de France, quelle ne fut pas notre peine d’entendre qu’il reconnaissait deux jours plus tôt le sieur Falco comme « duc » de Touraine. Pourtant, ce dernier voyait  son hérésie confirmée par le tribunal cardinalice dépêché à Tours plusieurs jours avant cette reconnaissance. Les faits étaient clairs : le sieur Falco, après avoir reconnu publiquement appartenir à la Réforme, refusait ensuite d'abjurer sa foi réformée, comme le lui proposait la Sainte Église Aristotélicienne pour lui permettre d'intégrer la communauté des fidèles. Cette reconnaissance royale allait donc à l’encontre de tous les principes, et surtout, contre la précédente repentance d’Eusaias Blanc-Combaz.

Considérant cette dernière action de légitimation du pouvoir du sieur Falco, il apparaissait dès lors impossible de constater un retour dans le giron aristotélicien du sieur Eusaias Blanc-Combaz, celui-ci ayant certes fait un pas en avant, mais venant d'en faire trois en arrière.

L’Église conçoit mal cet égarement de l’homme qui vient d’être placé sur le trône de France alors que son prédécesseur avait justement été frappé d’interdit pour avoir reconnu comme « duc » le sieur Falco. Le signal de la Sainte Église était donc clair.

Dés lors, il apparaît aux yeux de l’Église comme impossible de procéder au sacre du sieur Eusaias Blanc-Combaz tant que cette reconnaissance ne sera pas cassée, ni cette erreur abjurée, puisque ledit Eusaias reste en l’état excommunié, la sentence du tribunal tenu à Saint Michel Archange à Paris demeurant en suspens. L’Église, quant à elle, reste encore prête à pardonner...

Rappelons que tout fidèle, qu’il soit roi ou baron, est tenu de respecter les principes élémentaires de la religion aristotélicienne. Celle-ci défend de prendre pour vassal un hérétique, ou de se placer comme vassal d’un seigneur qui le serait. Eusaias Blanc-Combaz, aspirant à redevenir fidèle de l’Église Aristotélicienne, ne peut donc accepter le serment du sieur Falco, ni le reconnaître corollairement comme duc de Touraine. Et cela, en dehors de toute considération de l'ordre temporel ou d'une quelconque ingérence dans celui-ci. Il s'agit purement et simplement de discipline aristotélicienne. En outre, considérant la charge à laquelle aspire le sieur Eusaias de Blanc-Combaz, il apparaît tout bonnement impensable, pour un futur et potentiel « Roi Très Aristotélicien », « Lieutenant de Dieu sur Terre », de placer une portion de son peuple sous la gouvernance reconnue d’un hérétique, par ailleurs fidèle de la Réforme.

Invitons tous nobles et futurs comtes du Royaume de France, fidèles de l’Église Aristotélicienne, à prendre conscience de l’acte qu’il pourrait perpétrer en prêtant hommage à un homme coupable d’hérésie.


Meurtri et blessé au cœur,

[img]http://img204.imageshack.us/img204/9382/signaturepngcopiejt9.png[/img]

[size=9]Pour le Sacré-Collège :[/size]
[i]
Aaron de Nagan,
Cardinal et archichancelier du Siège Apostolique.[/i]

[img]http://img378.imageshack.us/img378/1653/sceauaarondbordjaunecopsb5.png[/img]

[i]Rome, le XI décembre de l'an de grâce MCDLX[/i]
[/list]

[size=9][Attention de prendre en considération le problème de temporalité qui a corseté le RP de la réhabilitation débuté avant le résultat des élections, et celui de la reconnaissance de Falco par Eusaias survenu alors que le RP du tribunal n'était pas encore terminé, engendrant un problème majeur de synchronisation des actions qui empêchait l’Église, par soucis de cohérence, de réagir sur ce dernier événement sans avoir terminé le procès en réhabilitation][/size][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Dim 13 Jan 2013 - 22:18

..
Le 5 janvier 1461

Citation :



Très chers soeurs et frères et princes et chers ministres de la Sainte Eglise, la Curie Romaine,

Comme il appert que je dois garder le chaud ainsi que me le prescrivent mes médicastres en raison d'horribles vomissements qui m'empêchent de paraître dignement par devant vous, je vous adresse ces lettres comme mes dernières décisions et réponses suite aux récentes sollicitations de divers princes et ministres de l'Eglise.

Concernant les affaires du Royaume de France, il ne saurait être question que soit remis en question le gouvernement du Cosmos voulu par Dieu qui, comme Aristote lui-même a pu le dire, est bien le règne des Rois-Prêtres et donc des Clercs à qui sont subordonnés les souverains temporels qui ne bénéficient que d'une délégation dont la plus prestigieuse est le sacre. Si le Roi de France prétend décider seul ce qu'il lui plaît de respecter ou de rejeter dans le Saint Droit Canonique, qu'il n'abjure pas définitivement tous ses écarts et errements, alors il restera à jamais ce qu'il est actuellement sans le sacre : un Anti-Roi, Sicaire Démoniaque à la solde du Chaos, de la Créature Sans Nom, et il conviendra par tous les moyens nécessaire de l'écraser et l'empêcher de mettre en péril les âmes de ceux qu'il prétend gouverner comme ses sujets. Idem la présence comme dauphin officiel d'un hérésiarque de la Religion Prétendue Réformée, ledit Sancte, reste comme une injure au Ciel qui ne saurait rester sans que lui soit administrée une saine et sainte médecine. La Sainte Eglise ne manque pas de fidèles souverains prêts à défendre la Vérité et il est grand temps de mettre en branle les fidèles aristotéliciens, guidés par le clergé, afin de faire triompher la Vérité et le Cosmos. Que ceci soit proclamé et annoncé avec force sceaux et hérauts afin qu'aucun fidèle n'ignore le péril menaçant son âme.

Concernant spécifiquement le clergé de Gaule et de Bretagne, nous avons reçu de nombreuses missives témoignant de l'incompréhension suscutée par les affaires de l'écartement du gouvernement de l'Eglise de Clodeweck et Verty. S'il appert s'il ont si gravement fauté qu'ils doivent rendre leur chapeau de cardinal et leur mitre d'évêque, alors tel est ce qui adviendra, mais le temps bien long de l'éclaircissement de toutes ces affaires et la situation politique critique du royaume de France engendrent le risque grave d'un schisme : lesdits prélats, et d'autres, pourraient se trouver tentés d'accompagner l'anti-roi Eusaias dans la constition d'une Eglise séparée. Si tel prélat que Clodeweck venait à sacrer Eusaias en Reims ou autre lieu consacré, l'Eglise de France pourrait s'en trouver si fortement ébranlée que bien des fidèles ne sauraient plus quelle est la voix de Dieu. Les Princes de l'Eglise que sont les cardinaux seraient des proies faciles d'une manoeuvre aussi abjecte, et des évêques pourraient rejoindre ledit schisme. Aussi prends-je la décision suivante que pour le règlement du statut et du cas de Clodeweck et de Verty, la Curie romaine doit incontinent, sous dix jours, réunir un tribunal collégial exceptionnel ; les juges devront être issus de l'épiscopat breton et de l'épiscopat français et de l'éspicopat impérial francophone, la procure sera le fait des cardinaux qui connaissent le mieux le cas et la sentence sera ratifiée par vote conjoint des évêques bretons, français et impériaux francophones.
Enfin, tout le procès devra être public en une tribune sur la place d'Aristote afin que tous fidèles sachent que même les Princes de l'Eglise, contrairement aux assersions iniques de l'anti-Roi Eusaias, sont tenus de respecter la Loi de Dieu, que les évêques sont la plus belle émanation qui puisse être du prêtre-Roi défini par Aristote, et que l'Eglise est Unie et Forte et Vraie et Juste.

Concernant les affaires du royaume d'Albanie, je ne saurais que trop vous conseiller de faire preuve de diplomatie en usant du Patriarche grec, qui vint nous visiter à Rome lors de la recherche des tablettes perdues de pseudo-Aristote, iol semblait être un homme de paix cherchant le dialogue et non la guerre. Le Roi d'Albanie s'est montré fidèle guerrier prompt à mettre ses armées au service de l'Eglise. Sauvez-le et vous gagnerez des armées pour la cause romaine.

Concernant l'Empire, Sa Majesté et Eminence Adala fit également montre d'une grande fidélité à l'égard de Rome et on successeur semble de même vouloir soulager l'Eglise par une médiation. Qu'il lui soit bien dit que la seule diplomatie ne saurait suffire face à la Créature sans nom et vous devez vous assurer qu'il est prêt à faire tonner les trompes de guerre si l'anti-roi Eusaias devait refuser d'abjurer. Enfin, qu'une messe soit donnée à la fin de janvier en Saint Titus en mémoire de l'Impératrice Adala, cérémonie lors de laquelle sera l'occasion de sublimer la figure du souverain juste et saint, fidèle et obéissant bras de l'Eglise.

Concernant l'Eglise d'Irlande, celle-ci se trouve à ce que certaines lettres disent, dans une folle crise et que des évêques et des prêtres prêteraient allégeance aux Eglises de rite grec et souhaiteraient quitter le giron romain. Là encore, une réaction doit avoir lieu, et pour ces lointains territoires, je ne saurais que préconiser l'envoi de missionnaires et d'un légat afin que ces îles ne deviennent pas des forteresses schismatiques, y porter la guerre y serait décidément extrêmement difficile.

Concernant l'organisation ONE qui corrompt bien des pays et spécialement le royaume de Valachie, j'ai appris quel danger ils pouvaient être. Là encore, vous devez apporter aide et soutien au clergé roumain pour les soutenir. Ces brigands possèdent de nombreuses armées mais ils fabriquent une grande haine dans la population. Des missionnaires et un légat pourraient y faire de véritables miracles et y gagner un royaume tout entier dévoué à Rome comme celui d'Albanie.

Concernant les territoires scandinaves, ceux-ci sont des terres de mission également, encore vierges, et le clergé y est très certainement laissé à l'abandon, les religieux directement choisis par le peuple, sans doute ne disposent-ils même pas du Livre des Vertus dans leur langue. Des missionnaires doivent également y être menés, et un clergé y est à forme, depuis le Danemark jusqu'à la République de Novgorod.

Que cette lettre soit baillée également aux évêques du monde entier pour leur faire connaitre qu'en cette nouvelle année, les combats de l'Eglise sont nombreux mais que nul n'est isolé en sa paroisse et que l'Eglise Aristotélicienne ne saurait être qu'universelle et collégiale.

In Majorem Dei Gloriam,

Innocent, Pontifex Maximum


Code:


[/color][size=18][color=darkred][b]Le 5 janvier 1461[/b][/color][/size]
[quote]
[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]

Très chers soeurs et frères et princes et chers ministres de la Sainte Eglise, la Curie Romaine,

Comme il appert que je dois garder le chaud ainsi que me le prescrivent mes médicastres en raison d'horribles vomissements qui m'empêchent de paraître dignement par devant vous, je vous adresse ces lettres comme mes dernières décisions et réponses suite aux récentes sollicitations de divers princes et ministres de l'Eglise.

Concernant les affaires du Royaume de France, il ne saurait être question que soit remis en question le gouvernement du Cosmos voulu par Dieu qui, comme Aristote lui-même a pu le dire, est bien le règne des Rois-Prêtres et donc des Clercs à qui sont subordonnés les souverains temporels qui ne bénéficient que d'une délégation dont la plus prestigieuse est le sacre. Si le Roi de France prétend décider seul ce qu'il lui plaît de respecter ou de rejeter dans le Saint Droit Canonique, qu'il n'abjure pas définitivement tous ses écarts et errements, alors il restera à jamais ce qu'il est actuellement sans le sacre : un Anti-Roi, Sicaire Démoniaque à la solde du Chaos, de la Créature Sans Nom, et il conviendra par tous les moyens nécessaire de l'écraser et l'empêcher de mettre en péril les âmes de ceux qu'il prétend gouverner comme ses sujets. Idem la présence comme dauphin officiel d'un hérésiarque de la Religion Prétendue Réformée, ledit Sancte, reste comme une injure au Ciel qui ne saurait rester sans que lui soit administrée une saine et sainte médecine. La Sainte Eglise ne manque pas de fidèles souverains prêts à défendre la Vérité et il est grand temps de mettre en branle les fidèles aristotéliciens, guidés par le clergé, afin de faire triompher la Vérité et le Cosmos. Que ceci soit proclamé et annoncé avec force sceaux et hérauts afin qu'aucun fidèle n'ignore le péril menaçant son âme.

Concernant spécifiquement le clergé de Gaule et de Bretagne, nous avons reçu de nombreuses missives témoignant de l'incompréhension suscutée par les affaires de l'écartement du gouvernement de l'Eglise de Clodeweck et Verty. S'il appert s'il ont si gravement fauté qu'ils doivent rendre leur chapeau de cardinal et leur mitre d'évêque, alors tel est ce qui adviendra, mais le temps bien long de l'éclaircissement de toutes ces affaires et la situation politique critique du royaume de France engendrent le risque grave d'un schisme : lesdits prélats, et d'autres, pourraient se trouver tentés d'accompagner l'anti-roi Eusaias dans la constition d'une Eglise séparée. Si tel prélat que Clodeweck venait à sacrer Eusaias en Reims ou autre lieu consacré, l'Eglise de France pourrait s'en trouver si fortement ébranlée que bien des fidèles ne sauraient plus quelle est la voix de Dieu. Les Princes de l'Eglise que sont les cardinaux seraient des proies faciles d'une manoeuvre aussi abjecte, et des évêques pourraient rejoindre ledit schisme. Aussi prends-je la décision suivante que pour le règlement du statut et du cas de Clodeweck et de Verty, la Curie romaine doit incontinent, sous dix jours, réunir un tribunal collégial exceptionnel ; les juges devront être issus de l'épiscopat breton et de l'épiscopat français et de l'éspicopat impérial francophone, la procure sera le fait des cardinaux qui connaissent le mieux le cas et la sentence sera ratifiée par vote conjoint des évêques bretons, français et impériaux francophones.
Enfin, tout le procès devra être public en une tribune sur la place d'Aristote afin que tous fidèles sachent que même les Princes de l'Eglise, contrairement aux assersions iniques de l'anti-Roi Eusaias, sont tenus de respecter la Loi de Dieu, que les évêques sont la plus belle émanation qui puisse être du prêtre-Roi défini par Aristote, et que l'Eglise est Unie et Forte et Vraie et Juste.

Concernant les affaires du royaume d'Albanie, je ne saurais que trop vous conseiller de faire preuve de diplomatie en usant du Patriarche grec, qui vint nous visiter à Rome lors de la recherche des tablettes perdues de pseudo-Aristote, iol semblait être un homme de paix cherchant le dialogue et non la guerre. Le Roi d'Albanie s'est montré fidèle guerrier prompt à mettre ses armées au service de l'Eglise. Sauvez-le et vous gagnerez des armées pour la cause romaine.

Concernant l'Empire, Sa Majesté et Eminence Adala fit également montre d'une grande fidélité à l'égard de Rome et on successeur semble de même vouloir soulager l'Eglise par une médiation. Qu'il lui soit bien dit que la seule diplomatie ne saurait suffire face à la Créature sans nom et vous devez vous assurer qu'il est prêt à faire tonner les trompes de guerre si l'anti-roi Eusaias devait refuser d'abjurer. Enfin, qu'une messe soit donnée à la fin de janvier en Saint Titus en mémoire de l'Impératrice Adala, cérémonie lors de laquelle sera l'occasion de sublimer la figure du souverain juste et saint, fidèle et obéissant bras de l'Eglise.

Concernant l'Eglise d'Irlande, celle-ci se trouve à ce que certaines lettres disent, dans une folle crise et que des évêques et des prêtres prêteraient allégeance aux Eglises de rite grec et souhaiteraient quitter le giron romain. Là encore, une réaction doit avoir lieu, et pour ces lointains territoires, je ne saurais que préconiser l'envoi de missionnaires et d'un légat afin que ces îles ne deviennent pas des forteresses schismatiques, y porter la guerre y serait décidément extrêmement difficile.

Concernant l'organisation ONE qui corrompt bien des pays et spécialement le royaume de Valachie, j'ai appris quel danger ils pouvaient être. Là encore, vous devez apporter aide et soutien au clergé roumain pour les soutenir. Ces brigands possèdent de nombreuses armées mais ils fabriquent une grande haine dans la population. Des missionnaires et un légat pourraient y faire de véritables miracles et y gagner un royaume tout entier dévoué à Rome comme celui d'Albanie.

Concernant les territoires scandinaves, ceux-ci sont des terres de mission également, encore vierges, et le clergé y est très certainement laissé à l'abandon, les religieux directement choisis par le peuple, sans doute ne disposent-ils même pas du Livre des Vertus dans leur langue. Des missionnaires  doivent également y être menés, et un clergé y est à forme, depuis le Danemark jusqu'à la République de Novgorod.

Que cette lettre soit baillée également aux évêques du monde entier pour leur faire connaitre qu'en cette nouvelle année, les combats de l'Eglise sont nombreux mais que nul n'est isolé en sa paroisse et que l'Eglise Aristotélicienne ne saurait être qu'universelle et collégiale.

In Majorem Dei Gloriam,

Innocent, Pontifex Maximum
[img]http://img364.imageshack.us/img364/3705/bulleorhq5.png[/img][/quote]

_________________

Verania von Dumb
Baronne de Noroy-le-Bourg
Chancelière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Dim 13 Jan 2013 - 22:19

Citation :



    Eusaias Super Anathemus Pugna Haeresis



    Par sa bulle du 5 janvier, Sa Sainteté le Pape Innocent VIII, notre Très Saint Père, représentant du Très-Haut sur Terre, a reconnu officiellement Eusaias de Blanc-Combas comme Anti-Roy et Sicaire démoniaque au service du Sans-Nom, lui déniant tout droit à régner sur le peuple aristotélicien du Très Aristotélicien Royaume de France.

    Par conséquent, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine se refuse à reconnaitre à Eusaias de Blanc-Combaz un quelconque pouvoir et ne reconnait aucune de ses décisions ni aucun de ses actes comme ayant une quelconque valeur. De fait, tout aristotélicien ayant un devoir contractuel, quel qu'il soit, avec Eusaias, s'en trouve désormais libéré. A contrario, toute personne lui apportant son concours le fera de sa propre volonté en se mettant en situation de parjure envers son serment de baptême.

    La Sainte Eglise Aristotélicienne regrette profondément qu'a aucun moment, Eusaias n'ait accepté de saisir la main de multiples fois tendu par l'Eglise, et qu'il ait préféré s'enfermer dans une spirale d'attaques contre l'aristotélisme, se rendant par là indigne du rang qu'il prétendait avoir.

    Non content d'avoir été excommunié pour son comportement à l'encontre du Roy Sacré Vonafred de Salmo Salar, Eusais le fol a choisi de s'associer à l'hérétique Falco, réformé et brigand notoire dont la liste des exactions n'est plus à faire.

    Non content d'avoir fait mettre aux fers le Primat de France, le pieux et pacifique Navigius de Carrenza, et d'avoir fait menacer de mort le doyen des cardinaux, Son Éminence Aaron de Nagan, il a pris la décision d'autoriser les hérésies en royaume de France tout en prétendant usurper les prérogatives de l’Église.

    Eusaias s'est ainsi rendu a nos grand dam coupable à la fois d'excommunication, d'apostasie, de schisme et d'hérésie.

    En ce jour, alors qu'a nouveau le Saint Père lui proposait d'abjurer ses fautes, Eusaias a décidé d'ajouter à cette longue liste le fait de répandre la mort envers ceux qu'il considérait prétendument comme ses sujets - en s'attaquant au peuple bourguignon qui à choisi, à travers son Duc légitime Alexandre Olund, de refuser de prêter allégeance à un anti-roy mécréant - et son intention de se faire sacrer de manière illégale par quelques sbires illégitimes.

    Il devient donc évident qu'Eusaias n'a jamais eu l'intention de discuter avec les représentants de l'Eglise, comme en témoigne son refus d'accepter la médiation proposée par l'Empereur du Saint Empire Romain Germanique, et que son intention est d'apporter l'hérésie en Royaume de France. Il est désormais du devoir de l'Eglise de protéger les aristotéliciens.

    Aussi, dans la continuité de l'annonce de notre Très Saint Père et en réponse à l'ensemble ces actes, la Sainte Église Aristotélicienne se voit contrainte de frapper en ce jour Eusaias de Blanc-Combas d'anathème. L'anathème est l'excommunication dite «majeure», excluant l’intéressé de manière définitive tant de l’Église militante, d’ici-bas, que du corps mystique de l’Église, à savoir de l’Église Triomphante, auprès de Dieu.

    Qu'il soit su que toute personne se mettant au service actif ou passif du Sicaire démoniaque où lui prêtant quelconque serment sera ipso facto frappé d'excommunication. Nous invitions d'ailleurs les personnes en plein doute quant à la meilleure marche à suivre à prendre contact avec leur évêque ou l’administration ecclésiastique.

    Nous appelons en ce jour tous les aristotéliciens de France à s'unir et se rassembler afin de lutter, par tous les moyens à leur disposition, y compris par les armes, contre l'Anti-roi, dans le cadre de la Guerre Sainte visant à empêcher définitivement cet individu de nuire. Le faux règne d'Eusaias le fol ne durera qu'un temps, là ou l’Église, elle, est éternelle.

    Dans les tout prochains jours, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine annoncera les prochaines initiatives visant à soutenir les Justes contre les affres de la Bête Sans Nom.



    Ad Majorem Dei Gloriam



    Fait et scellé à Rome, le XII jour du premier mois de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.



Code:
[quote][list]
[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]

[size=18][b]Eusaias Super Anathemus Pugna Haeresis [/b][/size]



[color=black][i]Par sa [url=http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=33774]bulle du 5 janvier[/url], Sa Sainteté le Pape Innocent VIII, notre Très Saint Père, représentant du Très-Haut sur Terre, a reconnu officiellement Eusaias de Blanc-Combas comme Anti-Roy et Sicaire démoniaque au service du Sans-Nom, lui déniant tout droit à régner sur le peuple aristotélicien du Très Aristotélicien Royaume de France.

Par conséquent, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine se refuse à reconnaitre à Eusaias de Blanc-Combaz un quelconque pouvoir et ne reconnait aucune de ses décisions ni aucun de ses actes comme ayant une quelconque valeur. De fait, tout aristotélicien ayant un devoir contractuel, quel qu'il soit, avec Eusaias, s'en trouve désormais libéré. A contrario, toute personne lui apportant son concours le fera de sa propre volonté en se mettant en situation de parjure envers son serment de baptême.

La Sainte Eglise Aristotélicienne regrette profondément qu'a aucun moment, Eusaias n'ait accepté de saisir la main de multiples fois tendu par l'Eglise, et qu'il ait préféré s'enfermer dans une spirale d'attaques contre l'aristotélisme, se rendant par là indigne du rang qu'il prétendait avoir.

Non content d'avoir été excommunié pour son comportement à l'encontre du Roy Sacré Vonafred de Salmo Salar, Eusais le fol a choisi de s'associer à l'hérétique Falco, réformé et brigand notoire dont la liste des exactions n'est plus à faire.

Non content d'avoir fait mettre aux fers le Primat de France, le pieux et pacifique Navigius de Carrenza, et d'avoir fait menacer de mort le doyen des cardinaux, Son Éminence Aaron de Nagan, il a pris la décision d'autoriser les hérésies en royaume de France tout en prétendant usurper les prérogatives de l’Église.

Eusaias s'est ainsi rendu a nos grand dam coupable à la fois d'excommunication, d'apostasie, de schisme et d'hérésie.

En ce jour, alors qu'a nouveau le Saint Père lui proposait d'abjurer ses fautes, Eusaias a décidé d'ajouter à cette longue liste le fait de répandre la mort envers ceux qu'il considérait prétendument comme ses sujets - en s'attaquant au peuple bourguignon qui à choisi, à travers son Duc légitime Alexandre Olund, de refuser de prêter allégeance à un anti-roy mécréant - et son intention de se faire sacrer de manière illégale par quelques sbires illégitimes.

Il devient donc évident qu'Eusaias n'a jamais eu l'intention de discuter avec les représentants de l'Eglise, comme en témoigne son refus d'accepter la médiation proposée par l'Empereur du Saint Empire Romain Germanique, et que son intention est d'apporter l'hérésie en Royaume de France. Il est désormais du devoir de l'Eglise de protéger les aristotéliciens.

Aussi, dans la continuité de l'annonce de notre Très Saint Père et en réponse à l'ensemble ces actes, [u]la Sainte Église Aristotélicienne se voit contrainte de frapper en ce jour Eusaias de Blanc-Combas d'anathème[/u]. L'anathème est l'excommunication dite «majeure», excluant l’intéressé de manière définitive tant de l’Église militante, d’ici-bas, que du corps mystique de l’Église, à savoir de l’Église Triomphante, auprès de Dieu.

Qu'il soit su que toute personne se mettant au service actif ou passif du Sicaire démoniaque où lui prêtant quelconque serment sera ipso facto frappé d'excommunication. Nous invitions d'ailleurs les personnes en plein doute quant à la meilleure marche à suivre à prendre contact avec leur évêque ou l’administration ecclésiastique.

Nous appelons en ce jour tous les aristotéliciens de France à s'unir et se rassembler afin de lutter, par tous les moyens à leur disposition, y compris par les armes, contre l'Anti-roi, dans le cadre de la Guerre Sainte visant à empêcher définitivement cet individu de nuire. Le faux règne d'Eusaias le fol ne durera qu'un temps, là ou l’Église, elle, est éternelle.

Dans les tout prochains jours, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine annoncera les prochaines initiatives visant à soutenir les Justes contre les affres de la Bête Sans Nom.[/i][/color]


[b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b]



Fait et scellé à Rome, le XII jour du premier mois de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img233.imageshack.us/img233/2748/110421011007114554.png[/img]
[b]
[i]Pour le collège des Cardinaux,
Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.[/i][/b][/list][/quote]

_________________

Verania von Dumb
Baronne de Noroy-le-Bourg
Chancelière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Sam 2 Fév 2013 - 23:05

uriel a écrit:
Citation :



    De la situation en France


    Nous, Raniero Borgia dict "Quarion" Cardinal Camerlingue, Cardinal Romain Electeur, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Archeveque de Pise, par la grâce du Très-Haut et sous le regard de nos prophètes, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,

    Tandis que la Sainte Eglise avait ouvert la porte à de potentiels pourparlers avec l'anti-roi Eusaias pour sortir de la crise qui secoue la France et l'ensemble des Royaumes de l'Aristolicité,

    Le suppôt de la créature sans nom, Eusaias, vient de faire une nouvelle déclaration où il accuse Rome d'être entre les mains de despotes, annonçant que demain, par un schisme que l'on devine, Eusaias deviendra le Pape de sa propre Eglise, au service du sans nom et de lui même.

    Dès lors, nous constatons que la volonté de négociation d'Eusaias n'était qu'un leurre, une diversion, dans le but évident de gagner du temps pour rapatrier ses armées en Bourgogne. La Sainte Eglise prend acte de la décision du dit Eusaias de rompre l'ouverture des négociations par sa dernière annonce.

    Par conséquent, la Croisade aura bien lieu. Nous invitons tous les volontaires qui souhaitent se battre pour leur foi, de rejoindre les armées croisées et de prendre contact avec le Connétable de Rome, Son Éminence Rehael de Plantagenet.


    Ad Majorem Dei Gloriam



    Fait et scellé à Rome, le XXIV jour du mois de janvier de l'an de grâce MCDLXI.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.



_________________

Verania von Dumb
Baronne de Noroy-le-Bourg
Chancelière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Sam 2 Fév 2013 - 23:06

uriel a écrit:
Citation :



    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Excommunication du conseil de régence illégitime de Bourgogne



    Nous, Vincent Diftain d'Embussy, Cardinal Romain, Chancelier de la Congrégation de la Sainte Inquisition, Grand Inquisiteur par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Annonçons que :


    Considérant que le prétendu conseil de régence bourguignon s'est mis au service de l'anti-roy Eusaias, et que la fausse régente Aryanha a prêtée serment a l'Anti-roy,

    Considérant que la prise du château de Dijon par des serviteurs de l'Anti-roy hérétique et anathème a été faite dans le but de soumettre les bourguignons aristotéliciens au joug illégale et illégitime de l'hérésie,

    Considérant la mise en procès de plusieurs aristotéliciens, dont des clercs, tout simplement pour avoir respecté les valeurs aristotéliciennes, constituant en cela une immixtion dans la sphère spirituelle, et empêchant lesdits clercs d'exercer leur ministère,


    La Curie Romaine constate l'excommunication du faux conseil ducal bourguignon et de ses membres suivants, et les déclare parjures au Très-Haut et à leur baptême :

    - Aryanha
    - Dnapo
    - Olivier1er
    - Antonio
    - Miss.
    - Theodomir.
    - Arthur_pendragon
    - Charles_dubois
    - Niall Adriah
    - Trisken



    Si d'aventure certains membres de cette liste n'ont jamais reçus le saint sacrement du baptême, l'excommunication ne s'applique naturellement pas à eux, mais le baptême leur sera définitivement interdit.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome, le samedi second jour du mois de février de l'an de grâce 1461.





Dernière édition par Verania le Jeu 7 Fév 2013 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Jeu 7 Fév 2013 - 7:24

uriel a écrit:
Citation :






    Réaction à l'agression contre les Saintes Armées de la part d'Eusaias.




    A l'universalité des fidèles,
    A tout les hommes et toutes les femmes, régnants, nobles, roturiers, qui manifestent chaque jour leur soutien et leur engagement pour la défense de l'Eglise Aristotélicienne,


    Nous annonçons que les Saintes Armées, présentes en Bourgogne de manière officielle à l'invitation publique du légitime Duc de Bourgogne, Sa Grâce Alexandre Olund, et de son Conseil ducal, afin d'assurer la protection des aristotéliciens bourguignons, ont fait l'objet d'une agression caractérisée de la part d'armées au service d'Eusaias dict le fol, anti-roy, anathème et hérétique, avec l'aide et le soutien d'une armée champenoise.

    Cette agression s'est soldée par un échec complet des attaquants, les fiers soldats des Saintes Armées connus pour leur vaillance et leur droiture - teutoniques, chevaliers francs, templiers, santiagos, gardes épiscopaux, Tau - aidés par des volontaires aristotéliciens bourguignons, guidés par leur foy en notre Créateur et par la solidarité des peuples aristotéliciens, ont repoussés sans mal cette attaque.

    Nous notons ainsi qu'Eusaias dict le fol a décidé de porter à nouveau attaque directement contre la Sainte Eglise Aristotélicienne. Cela ne nous étonne guère. Cette attaque confirme l'intégralité des griefs de l'Eglise contre cet individu, qui a déjà porté le Royaume de France au bord du gouffre et qui persiste et signe en poursuivant sa folie destructrice en s'attaquant désormais physiquement aux représentants de la Sainte Eglise Aristotélicienne. Cette agression contre les membres des Armées Saintes faisant suite à l'attaque contre la cathédrale de Nevers par ses hommes, le lieu saint ayant été souillé, afin d'empêcher l'évêque de Nevers - Monseigneur Fitz - de réaliser messes et baptêmes.

    En revanche, nous exigons immédiatement des explications de la part du Duché de Champagne pour cette agression contre la Sainte Eglise Aristotélicienne, et plus particulièrement sur l'attaque qui a été réalisée par l'armée "Le Griffon Champenois" dirigée par Maxdph. Cette offense contre l'Eglise est honteuse et indigne de la Champagne dont les habitants ont déjà prouvés a de nombreuses reprises leur soutien à la foy aristotélicienne et à la Sainte Eglise.

    Nous communiquons par ailleurs toutes les informations en notre possession à la Curie et à la Congrégation de la Sainte Inquisition, afin que des sanctions puissent être prises. Nous demandons cependant à l'Inquisition que toutes les personnes ayant été manipulées afin de commettre ce crime contre la Sainte Eglise puissent être pardonnés s'ils en font la demande dans les prochains jours. Notre souhait est que seuls ceux ayant voulus délibérément et en connaissance de cause agresser la Sainte Eglise soient condamnés.


    Que Dieu protège la France, aujourd'hui souillée par la folie d'un homme qui a juré sa perte, et donne force et courage aux défenseurs de l'Eglise.


    Faict à Rome, le VI février de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur


    Tibère Cardinal de Plantagenêt, dict Rehael,
    Archidiacre de Rome,
    Cardinal Connétable





Code:
[quote="uriel"][quote]
[list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]




[b][size=18][color=indigo]Réaction à l'agression contre les Saintes Armées de la part d'Eusaias.[/color][/size][/b]




[color=black][i]A l'universalité des fidèles,
A tout les hommes et toutes les femmes, régnants, nobles, roturiers, qui manifestent chaque jour leur soutien et leur engagement pour la défense de l'Eglise Aristotélicienne,


Nous annonçons que les Saintes Armées, présentes en Bourgogne de manière officielle à l'invitation publique du légitime Duc de Bourgogne, Sa Grâce Alexandre Olund, et de son Conseil ducal, afin d'assurer la protection des aristotéliciens bourguignons, ont fait l'objet d'une agression caractérisée de la part d'armées au service d'Eusaias dict le fol, anti-roy, anathème et hérétique, avec l'aide et le soutien d'une armée champenoise.

Cette agression s'est soldée par un échec complet des attaquants, les fiers soldats des Saintes Armées connus pour leur vaillance et leur droiture - teutoniques, chevaliers francs, templiers, santiagos, gardes épiscopaux, Tau - aidés par des volontaires aristotéliciens bourguignons, guidés par leur foy en notre Créateur et par la solidarité des peuples aristotéliciens, ont repoussés sans mal cette attaque.

Nous notons ainsi qu'Eusaias dict le fol a décidé de porter à nouveau attaque directement contre la Sainte Eglise Aristotélicienne. Cela ne nous étonne guère. Cette attaque confirme l'intégralité des griefs de l'Eglise contre cet individu, qui a déjà porté le Royaume de France au bord du gouffre et qui persiste et signe en poursuivant sa folie destructrice en s'attaquant désormais physiquement aux représentants de la Sainte Eglise Aristotélicienne. Cette agression contre les membres des Armées Saintes faisant suite à l'attaque contre la cathédrale de Nevers par ses hommes, le lieu saint ayant été souillé, afin d'empêcher l'évêque de Nevers - Monseigneur Fitz - de réaliser messes et baptêmes.

En revanche, nous exigons immédiatement des explications de la part du Duché de Champagne pour cette agression contre la Sainte Eglise Aristotélicienne, et plus particulièrement sur l'attaque qui a été réalisée par l'armée "Le Griffon Champenois" dirigée par Maxdph. Cette offense contre l'Eglise est honteuse et indigne de la Champagne dont les habitants ont déjà prouvés a de nombreuses reprises leur soutien à la foy aristotélicienne et à la Sainte Eglise.

Nous communiquons par ailleurs toutes les informations en notre possession à la Curie et à la Congrégation de la Sainte Inquisition, afin que des sanctions puissent être prises. Nous demandons cependant à l'Inquisition que toutes les personnes ayant été manipulées afin de commettre ce crime contre la Sainte Eglise puissent être pardonnés s'ils en font la demande dans les prochains jours. Notre souhait est que seuls ceux ayant voulus délibérément et en connaissance de cause agresser la Sainte Eglise soient condamnés.


Que Dieu protège la France, aujourd'hui souillée par la folie d'un homme qui a juré sa perte, et donne force et courage aux défenseurs de l'Eglise.


Faict à Rome, le VI février de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur


Tibère Cardinal de Plantagenêt, dict Rehael,
Archidiacre de Rome,
Cardinal Connétable[/i][/color]


[img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][/list][/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Lun 15 Avr 2013 - 14:30

Citation :


Au Peuple Comtois,
A aussi à ceux qui liront ou se feront lire

    Extrait du Livre des Vertus Livre de la Création
    Chapitre VII - « L’amour » a écrit:
    7 "C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous de t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créés alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste."

    8 "Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour." Alors Dieu dit: "Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer ses semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes."
    On dit qu'il n'est plus sourd que celui qui ne veut entendre. C'est pourquoi aujourd'hui, je parlerai au peuple plutôt que de m'adresser au conseil élu.

    Le Conseil Comtois et son Franc-Comte viennent d'être élus il y a peu. Leurs premiers gestes forts sont la non-reconnaissance d’un traité royal avec l'Ordre Teutonique et ensuite l'abrogation du traité d'entraide aux Saintes-Armées. Voici des gestes forts et posés, signifiant bien le mépris de l'Eglise et de ses représentants qu'on certaines personnes de ce conseil car il est certain que pour le peuple, il n'y avait pas de décision plus importante et urgente à prendre. Au final, Peuple Comtois, tu payes tes impôts et tes taxes, c'est tout ce que l'on te demande. Au lieu de travailler sur la réduction des taxes et sur la sécurité sur les routes et des mairies, il est bien plus important de "clamer la souveraineté de la Franche-Comté sur Son territoire" en invoquant n’importe quel prétexte puisque des membres de ce conseil élu ont été opposés à ce traité dès sa création. L’occasion est trop belle aujourd’hui de faire valoir cet avis alors qu’ils sont au pouvoir.

    Mais ... où est-elle, cette souveraineté, lorsque tombent les mairies de Luxeuil, de Pontarlier et de Poligny ? Lorsque les armées de Thoros foulent plusieurs fois le sol comtois, pas un mot n'est exprimé. Le parlement plie le genou devant les armées des brigands fatum pour les laisser passer afin qu'ils pillent la Lorraine. Lorsque, malgré l'interdiction de l'Empire, les hérétiques investissent les forêts de Saint-Claude pour aller couper du bois - et grand bien leur fasse d'ailleurs - la Franche-Comté reste muette. Lorsque des brigands genevois pillent Vesoul, puis Pontarlier, on ne parle plus de souveraineté comtoise, on laisse passer, sans rien réclamer.
    Ainsi, lorsque le consistoire du lion de juda a rugi, lorsque les brigands de fatum ou lorsque des groupuscules ont pillé les mairies, la "souveraineté comtoise" se tait, par peur des représailles.

    Si je suis parti de Franche-Comté, je le dis aujourd'hui, c'est parce que je ne pouvais plus supporter cette hypocrisie, celle de ces gens qui se disent aristotéliciens, qui d'une main vous invitent à consacrer leur chapelle, à leur donner pastorale, baptême et mariage, mais qui, de l'autre main tiennent la dague qu'ils vont vous enfoncer dans le dos. Dont preuve encore, aujourd'hui.

    Les Saintes Armées sont composées d'hommes et de femmes qui se battent contre l'hérésie, qui ne sont pas subventionnées fautes de moyens, et qui ne peuvent même pas posséder leur propre agrément.
    Quelle fut donc l'abominable faute des croisés ?
    Lorsque ceux-ci se replièrent de Dijon, ayant sur leurs trousses les armées françaises, ils ont oublié de prévenir le gouvernement comtois. Ils ont alors été accusés d'avoir "pillé les marchés", mais il est vrai que ces hommes et ces femmes ne mangent pas, loin de chez eux. Voilà donc leur erreur.
    Il est beaucoup plus simple de les blâmer et de s'en prendre à eux, car l'Eglise pardonne et là, il n'y aura pas de représailles. Par contre, toujours aucune action contre des voisins bien plus que belliqueux ... il aura fallu que l'Empire les pousse à agir vraiment.

    Enfin, puisque le parlement comtois veut sa souveraineté sur son territoire, je pourrais très bien déclarer la fermeture de toutes les chapelles nobiliaires afin que certains des membres du parlement récupèrent leurs propres terres ; ce serait d'une part très mesquin de ma part et d'autre part, je leur démontre toute l'ironie de la chose et leur laisse ces terres sacrées afin qu'ils puissent éventuellement aller soulager leur mauvaise conscience.

    Comtois, rends-toi ? Nenni, ma foi. Pas besoin de le crier haut et fort, d'aucuns sont déjà passés à l'ennemi.
    Au lieu de se tourner vers eux-mêmes et de se fermer au monde, ils feraient bien mieux de se concentrer sur les réels besoin du Peuple Comtois.

    Plus immense encore est ma déception aujourd'hui, d'être trahi par des gens qui se disaient mes amis. Tout cela ne rappelle les paroles d'Aristote qui affirme qu'il est préférable de ne s'entourer que d'amis véritables.



    Paix et Bénédictions, néanmoins, aux personnes de bonne volonté,


    Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Electeur



Code:
[quote][img]http://imageshack.us/a/img208/9301/urielcardinalep.png[/img]

[b]Au Peuple Comtois,
A aussi à ceux qui liront ou se feront lire
[/b][list]
[quote="Extrait du Livre des Vertus Livre de la Création
Chapitre VII - « L’amour » "][color=olive]7 "C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous de t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créés alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste."

8 "Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour." Alors Dieu dit: "Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. [b]Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer ses semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.[/b]"[/color][/quote]
[size=11][i]On dit qu'il n'est plus sourd que celui qui ne veut entendre. C'est pourquoi aujourd'hui, je parlerai au peuple plutôt que de m'adresser au conseil élu.

Le Conseil Comtois et son Franc-Comte viennent d'être élus il y a peu. Leurs premiers gestes forts sont la non-reconnaissance d’un traité royal avec l'Ordre Teutonique et ensuite l'abrogation du traité d'entraide aux Saintes-Armées. Voici des gestes forts et posés, signifiant bien le mépris de l'Eglise et de ses représentants qu'on certaines personnes de ce conseil car il est certain que pour le peuple, il n'y avait pas de décision plus importante et urgente à prendre. Au final, Peuple Comtois, tu payes tes impôts et tes taxes, c'est tout ce que l'on te demande. Au lieu de travailler sur la réduction des taxes et sur la sécurité sur les routes et des mairies, il est bien plus important de "clamer la souveraineté de la Franche-Comté sur Son territoire" en invoquant n’importe quel prétexte puisque des membres de ce conseil élu ont été opposés à ce traité dès sa création. L’occasion est trop belle aujourd’hui de faire valoir cet avis alors qu’ils sont au pouvoir.

Mais ... où est-elle, cette souveraineté, lorsque tombent les mairies de Luxeuil, de Pontarlier et de Poligny ? Lorsque les armées de Thoros foulent plusieurs fois le sol comtois, pas un mot n'est exprimé. Le parlement plie le genou devant les armées des brigands fatum pour les laisser passer afin qu'ils pillent la Lorraine. Lorsque, malgré l'interdiction de l'Empire, les hérétiques investissent les forêts de Saint-Claude pour aller couper du bois - et grand bien leur fasse d'ailleurs - la Franche-Comté reste muette. Lorsque des brigands genevois pillent Vesoul, puis Pontarlier, on ne parle plus de souveraineté comtoise, on laisse passer, sans rien réclamer.
Ainsi, lorsque le consistoire du lion de juda a rugi, lorsque les brigands de fatum ou lorsque des groupuscules ont pillé les mairies, la "souveraineté comtoise" se tait, par peur des représailles.

Si je suis parti de Franche-Comté, je le dis aujourd'hui, c'est parce que je ne pouvais plus supporter cette hypocrisie, celle de ces gens qui se disent aristotéliciens, qui d'une main vous invitent à consacrer leur chapelle, à leur donner pastorale, baptême et mariage, mais qui, de l'autre main tiennent la dague qu'ils vont vous enfoncer dans le dos. Dont preuve encore, aujourd'hui.

Les Saintes Armées sont composées d'hommes et de femmes qui se battent contre l'hérésie, qui ne sont pas subventionnées fautes de moyens, et qui ne peuvent même pas posséder leur propre agrément.
Quelle fut donc l'abominable faute des croisés ?
Lorsque ceux-ci se replièrent de Dijon, ayant sur leurs trousses les armées françaises, ils ont oublié de prévenir le gouvernement comtois. Ils ont alors été accusés d'avoir "pillé les marchés", mais il est vrai que ces hommes et ces femmes ne mangent pas, loin de chez eux. Voilà donc leur erreur.
Il est beaucoup plus simple de les blâmer et de s'en prendre à eux, car l'Eglise pardonne et là, il n'y aura pas de représailles. Par contre, toujours aucune action contre des voisins bien plus que belliqueux ...  il aura fallu que l'Empire les pousse à agir vraiment.

Enfin, puisque le parlement comtois veut sa souveraineté sur son territoire, je pourrais très bien déclarer la fermeture de toutes les chapelles nobiliaires afin que certains des membres du parlement récupèrent leurs propres terres ; ce serait d'une part très mesquin de ma part et d'autre part, je leur démontre toute l'ironie de la chose et leur laisse ces terres sacrées afin qu'ils puissent éventuellement aller soulager leur mauvaise conscience.

Comtois, rends-toi ? Nenni, ma foi. Pas besoin de le crier haut et fort, d'aucuns sont déjà passés à l'ennemi.
Au lieu de se tourner vers eux-mêmes et de se fermer au monde, ils feraient bien mieux de se concentrer sur les réels besoin du Peuple Comtois.

Plus immense encore est ma déception aujourd'hui, d'être trahi par des gens qui se disaient mes amis. Tout cela ne rappelle les paroles d'Aristote qui affirme qu'il est préférable de ne s'entourer que d'amis véritables.[/i]


[i][b]Paix et Bénédictions, néanmoins, aux personnes de bonne volonté,


Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Electeur[/b][/i][/size]

[img]http://img10.imageshack.us/img10/4507/sceauurielrouged1.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 16 Avr 2013 - 1:44

Citation :








    De nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Connétable, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,


    Aux autorités comtoises,



    Accusons bonne réception du souhait émis par le Parlement comtois de résilier le traité liant contractuellement les Saintes Armées et la Franche-Comté. Nous y agréons, et, consécutivement, reconnaissons la fin dudit traité avec effet immédiat. A compter de ce jour, la Franche-Comté cesse d'être sous la protection des Ordres Militaro-Religieux et de la Garde épiscopale en cas d'agression de la part de groupements brigands ou hérétiques.



    Ad majorem Dei gloriam ,


    Faict à Rome le XVI du mois d'avril de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur






Code:
[quote]

[list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]




[color=black][i]De nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Connétable, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,


Aux autorités comtoises,[/i][/color]


Accusons bonne réception du souhait émis par le Parlement comtois de résilier le traité liant contractuellement les Saintes Armées et la Franche-Comté. Nous y agréons, et, consécutivement, reconnaissons la fin dudit traité avec effet immédiat. A compter de ce jour, la Franche-Comté cesse d'être sous la protection des Ordres Militaro-Religieux et de la Garde épiscopale en cas d'agression de la part de groupements brigands ou hérétiques.



[color=black][b]Ad majorem Dei gloriam ,[/b]


[i]Faict à Rome le XVI du mois d'avril de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur[/i]


[img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img]

[/list][color=black][color=black][/color][/quote][color=black]

  


Dernière édition par Verania le Mar 13 Aoû 2013 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 13 Aoû 2013 - 15:57

Citation :



Nomination de Monseigneur Aristokoles au poste d'Archevêque de Besançon


[u]Au nom du Concile Épiscopal du Saint-Empire,

Moi, Père Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Electeur au Consistoire Pontifical Francophone, fais annonce de :


Le nomination de Monseigneur Aristokolès, au poste d'Archevêque de Besançon. Les prélats Concile Épiscopal du Saint-Empire lui souhaitent par la-même tous leurs vœux de réussite dans sa nouvelle affectation.


Puisse Dieu le guider, justement,


Rédigé puis scellé à Rome en ce 11e jour du mois d'Août de l’an de grâce MCDLXI

Pour le CESE,
Père Uriel de Réaumont Kado'Ch



Code:
[quote][img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Blasons/SE1.png[/img]


[size=18][color=green][b]Nomination de Monseigneur Aristokoles au poste d'Archevêque de Besançon[/b][/color][/size]


[u][b]Au nom du Concile Épiscopal du Saint-Empire,

Moi, Père Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Electeur au Consistoire Pontifical Francophone, fais annonce de :


Le nomination de Monseigneur [color=green]Aristokolès[/color], au poste d'Archevêque de Besançon. Les prélats Concile Épiscopal du Saint-Empire lui souhaitent par la-même tous leurs vœux de réussite dans sa nouvelle affectation.


Puisse Dieu le guider, justement,


Rédigé puis scellé à Rome en ce 11e jour du mois d'Août de l’an de grâce MCDLXI

Pour le CESE,
Père Uriel de Réaumont Kado'Ch[/b]

[img]http://img88.imageshack.us/img88/2175/csejow9.png[/img][img]https://imageshack.com/scaled/large/594/k3ie.png[/img]
[/quote]
[quote][img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Blasons/SE1.png[/img]


[size=18][color=green][b]Nomination de Monseigneur Aristokoles au poste d'Archevêque de Besançon[/b][/color][/size]


[u][b]Au nom du Concile Épiscopal du Saint-Empire,

Moi, Père Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Electeur au Consistoire Pontifical Francophone, fais annonce de :


Le nomination de Monseigneur [color=green]Aristokolès[/color], au poste d'Archevêque de Besançon. Les prélats Concile Épiscopal du Saint-Empire lui souhaitent par la-même tous leurs vœux de réussite dans sa nouvelle affectation.


Puisse Dieu le guider, justement,


Rédigé puis scellé à Rome en ce 11e jour du mois d'Août de l’an de grâce MCDLXI

Pour le CESE,
Père Uriel de Réaumont Kado'Ch[/b]

[img]http://img88.imageshack.us/img88/2175/csejow9.png[/img][img]https://imageshack.com/scaled/large/594/k3ie.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verania
Chancelier
avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation (RRs) : Dole
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Ven 16 Aoû 2013 - 7:02

Citation :




A l'ensemble des fidèles de la Province de Besançon,

De nous, Monseigneur Aristokoles de Valyria,

Quelle joie pour Nous de pouvoir revenir dans un pays qui nous est si cher, la Franche-Comté. Pays de nos premières œuvres et de nos premiers postes avant même que Nous ne soyons ordonné prêtre de la Sainte Eglise de Dieu répondant ainsi à l'appel de la vocation à laquelle Dieu dans sa sagesse a cru bon de nous appeler.

Plaçant un poids redoutable sur nos épaules en nous appelant à siéger au Palais Archi-épiscopal de Besançon, c'est la main tremblante que nous prenons la plume afin de faire, comme il convient, une déclaration préliminaire afin de présenter à nos paroissiens et nos fidèles comment nous comptons remplir la lourde charge de notre apostolat.

Nous l'affirmons et le disons bien haut, nous placerons notre Apostolat sous le patronage de Saint Thomas d'Aquin, Prince des théoligiens dont la lutte contre les mensonges et les pensées hétérodoxes ainsi que les abus contre les faibles ne sont plus à démontrer.

Prince des théoligiens et grand sectateur de la "recta ratio" c'est à dire la Droite Raison, ce don inestimable de Dieu qui nous permet de le connaître par l'utilisation de notre intelligence et de conclure logiquement à son existence et à sa perfection.

Prince des théologiens et donc, par le biais de sa "Summa Théologicae" grand combattant des idées fausses et hétérodoxes. Car, la très pure et très sainte doctrine de l'Eglise Aristotélicienne doit être jalousement gardé par tous nos fidèles, à plus forte raison par les clercs, bien d'avantage par les prêtres, et au prix de tous les honneurs et même de la vie pour les prélats. Nous entendons préciser ainsi quel est pour nous le rôle d'un prélat, et quelle seront les grandes orientations^de notre apostolat en ce qui concerne la moralité du clergé, c'est à dire de la philosophie de leur action. Pour nous comme pour nos subordonnés que nous remercions par avance pour leur patience, leur zèle et leur application dans le ministère de la Foi, plus haute charge sur terre en ce qu'elle permet aux hommes d'être conforme au plan de Dieu.

L'or que Nous portons sur notre croix pectorale d'évêque n'est pas là pour briller et impressionner quelque mondain, non mes frères, Dieu a choisi de placer le clergé sous le signe de la classe d'or plus pour la lourdeur que pour sa brillance! Le clergé Bisontin se devra d'être exemplaire, car la première méthode de l'apostolat et celle qui a le plus prouvé son fruit, c'est l'exemple.

Nous allons également engager de grandes réformes dans notre Province afin d'assurer la meilleure formation des clercs de nôtre clergé. C'est pourquoi nous annonçons dès à présent un projet d'ouverture d'un séminaire Archiépiscopal à Besançon qui se fera un point d'honneur à instruire sous le signe de la charité, de la patience mais aussi de l'excellence de la formation. Nous confions le patronage de cette œuvre à Saint Titus, chef des Apôtres et lumière de la Foi par la Grâce de Dieu et qui a permis, par le biais de la clairvoyance de Christos, d'éviter toute souillure d'erreur et de corruption dans la très sainte Doctrine divinement et jalousement protégée contre les ennemis de la Vérité.

Une réforme de la formation du clergé Bisontin sera étudiée très prochainement afin d'armer solidement les clercs et surtout les prêtres contre les dangers, les tentations et les erreurs de notre époque.

La politique ne sera pas négligée également par Nous, en tant que la politique est intimement mêlée à la religion. Car un Etat véritablement Aristotélicien et qui donc, applique les principes de justice, de charité et d'amour de Dieu est un état ou la vertu et le bien commun progressent là ou, faute d'esprit aristotélicien, c'est la bassesse et le désordre qui sévit tel une punition divine. Que nos fidèles ne s'inquiètent pas, nous ne serons pas le membre d'un parti ou d'un clan. Nous serons l'Archevêque de tous les Bisontins même et y compris surtout celui des hérétiques car c'est avant tout envers nos ennemis et ceux qui déplaisent à Dieu qu'il faut dispenser la charité de la conversion avec patience, paix et calme et non par les armes lorsque cela n'est pas nécessaire. Nous combattrons l'hérésie avec l'arme la plus efficace: l'exemple et la prédication.

Concorde, Amour et Paix, tels sont les bienfaits qui attendent ceux qui se conforment aux vertus aristotéliciennes car Dieu pacifie ceux qui l'aiment et qui supportent parfois un joug injuste. Nous nous ferons donc un défenseur de la cause des plus petits et des plus humbles qui, parce qu'ils sont le reflet de Christos crucifié, seront les préférés de Dieu en son divin Royaume.

Nous n'oublions pas non plus les maires, ces pauvres âmes dévouées qui travaillent d'arrache-pied  et son au contact de la population afin de régler leurs problèmes au quotidien et nous mettrons un point d'honneur à collaborer le plus possible avec les autorités locales de notre Province car Nous voulons que l'Eglise soit au plus proche des gens afin de leur dispenser la vérité.

Enfin, nous souhaitons rappeler, comment les Saintes Ecritures nous montrent l'amour de Dieu pour les hommes: extraordinaire, infini et exigeant. Si notre condition humaine nous rend impossible l'amour infini, nous tacherons d'aimer nos fidèles le plus possible en voyant Dieu en eux et en essayant de sauver leur âme. Nous essayerons de rendre cet amour extraordinaire et c'est pour cela que cet amour sera exigeant. Nous ne voulons pas que nos fidèles soient des tièdes ou des médiocres. Quelle honte aurions nous à subir auprès de Dieu si Nous montrions quelque légèreté dans notre Apostolat en confinant, par un manque de cette exigence dont Dieu a chargé l'Eglise et qui aurait pour conséquence de priver nos fidèles de la lumière divine que Dieu, telle une croix immense a placé surn otre dos pour que nous puissions la distribuer.

Nous espérons être bientôt auprès de vous, car il nous tarde de revoir des amis de longue dates et des âmes à convertir ou a fortifier dans la Foi.


Amitiés Aristotélicienne,

Monseigneur Aristokoles de Valyria, archevêque de Besançon par la Grâce de l'Eglise du vrai Dieu.


Code:
[quote]
[img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Blasons/Dioceses/besancon3.png[/img]


[b]A[/b] l'ensemble des fidèles de la Province de Besançon,

[b]D[/b]e nous, Monseigneur Aristokoles de Valyria,

[b]Q[/b]uelle joie pour Nous de pouvoir revenir dans un pays qui nous est si cher, la Franche-Comté. Pays de nos premières œuvres et de nos premiers postes avant même que Nous ne soyons ordonné prêtre de la Sainte Eglise de Dieu répondant ainsi à l'appel de la vocation à laquelle Dieu dans sa sagesse a cru bon de nous appeler.

[b]P[/b]laçant un poids redoutable sur nos épaules en nous appelant à siéger au Palais Archi-épiscopal de Besançon, c'est la main tremblante que nous prenons la plume afin de faire, comme il convient, une déclaration préliminaire afin de présenter à nos paroissiens et nos fidèles comment nous comptons remplir la lourde charge de notre apostolat.

[b]N[/b]ous l'affirmons et le disons bien haut, nous placerons notre Apostolat sous le patronage de Saint Thomas d'Aquin, Prince des théoligiens dont la lutte contre les mensonges et les pensées hétérodoxes ainsi que les abus contre les faibles ne sont plus à démontrer.

[b]P[/b]rince des théoligiens et grand sectateur de la "recta ratio" c'est à dire la Droite Raison, ce don inestimable de Dieu qui nous permet de le connaître par l'utilisation de notre intelligence et de conclure logiquement à son existence et à sa perfection.

[b]P[/b]rince des théologiens et donc, par le biais de sa "Summa Théologicae" grand combattant des idées fausses et hétérodoxes. Car, la très pure et très sainte doctrine de l'Eglise Aristotélicienne doit être jalousement gardé par tous nos fidèles, à plus forte raison par les clercs, bien d'avantage par les prêtres, et au prix de tous les honneurs et même de la vie pour les prélats. Nous entendons préciser ainsi quel est pour nous le rôle d'un prélat, et quelle seront les grandes orientations^de notre apostolat en ce qui concerne la moralité du clergé, c'est à dire de la philosophie de leur action. Pour nous comme pour nos subordonnés que nous remercions par avance pour leur patience, leur zèle et leur application dans le ministère de la Foi, plus haute charge sur terre en ce qu'elle permet aux hommes d'être conforme au plan de Dieu.

[b]L[/b]'or que Nous portons sur notre croix pectorale d'évêque n'est pas là pour briller et impressionner quelque mondain, non mes frères, Dieu a choisi de placer le clergé sous le signe de la classe d'or plus pour la lourdeur que pour sa brillance! Le clergé Bisontin se devra d'être exemplaire, car la première méthode de l'apostolat et celle qui a le plus prouvé son fruit, c'est l'exemple.

[b]N[/b]ous allons également engager de grandes réformes dans notre Province afin d'assurer la meilleure formation des clercs de nôtre clergé. C'est pourquoi nous annonçons dès à présent un projet d'ouverture d'un séminaire Archiépiscopal à Besançon qui se fera un point d'honneur à instruire sous le signe de la charité, de la patience mais aussi de l'excellence de la formation. Nous confions le patronage de cette œuvre à Saint Titus, chef des Apôtres et lumière de la Foi par la Grâce de Dieu et qui a permis, par le biais de la clairvoyance de Christos, d'éviter toute souillure d'erreur et de corruption dans la très sainte Doctrine divinement et jalousement protégée contre les ennemis de la Vérité.

[b]U[/b]ne réforme de la formation du clergé Bisontin sera étudiée très prochainement afin d'armer solidement les clercs et surtout les prêtres contre les dangers, les tentations et les erreurs de notre époque.

[b]L[/b]a politique ne sera pas négligée également par Nous, en tant que la politique est intimement mêlée à la religion. Car un Etat véritablement Aristotélicien et qui donc, applique les principes de justice, de charité et d'amour de Dieu est un état ou la vertu et le bien commun progressent là ou, faute d'esprit aristotélicien, c'est la bassesse et le désordre qui sévit tel une punition divine. Que nos fidèles ne s'inquiètent pas, nous ne serons pas le membre d'un parti ou d'un clan. Nous serons l'Archevêque de tous les Bisontins même et y compris surtout celui des hérétiques car c'est avant tout envers nos ennemis et ceux qui déplaisent à Dieu qu'il faut dispenser la charité de la conversion avec patience, paix et calme et non par les armes lorsque cela n'est pas nécessaire. Nous combattrons l'hérésie avec l'arme la plus efficace: l'exemple et la prédication.

[b]C[/b]oncorde, Amour et Paix, tels sont les bienfaits qui attendent ceux qui se conforment aux vertus aristotéliciennes car Dieu pacifie ceux qui l'aiment et qui supportent parfois un joug injuste. Nous nous ferons donc un défenseur de la cause des plus petits et des plus humbles qui, parce qu'ils sont le reflet de Christos crucifié, seront les préférés de Dieu en son divin Royaume.

[b]N[/b]ous n'oublions pas non plus les maires, ces pauvres âmes dévouées qui travaillent d'arrache-pied  et son au contact de la population afin de régler leurs problèmes au quotidien et nous mettrons un point d'honneur à collaborer le plus possible avec les autorités locales de notre Province car Nous voulons que l'Eglise soit au plus proche des gens afin de leur dispenser la vérité.

[b]E[/b]nfin, nous souhaitons rappeler, comment les Saintes Ecritures nous montrent l'amour de Dieu pour les hommes: extraordinaire, infini et exigeant. Si notre condition humaine nous rend impossible l'amour infini, nous tacherons d'aimer nos fidèles le plus possible en voyant Dieu en eux et en essayant de sauver leur âme. Nous essayerons de rendre cet amour extraordinaire et c'est pour cela que cet amour sera exigeant. Nous ne voulons pas que nos fidèles soient des tièdes ou des médiocres. Quelle honte aurions nous à subir auprès de Dieu si Nous montrions quelque légèreté dans notre Apostolat en confinant, par un manque de cette exigence dont Dieu a chargé l'Eglise et qui aurait pour conséquence de priver nos fidèles de la lumière divine que Dieu, telle une croix immense a placé surn otre dos pour que nous puissions la distribuer.

[b]N[/b]ous espérons être bientôt auprès de vous, car il nous tarde de revoir des amis de longue dates et des âmes à convertir ou a fortifier dans la Foi.


[b]A[/b]mitiés Aristotélicienne,

[b]M[/b]onseigneur Aristokoles de Valyria, archevêque de Besançon par la Grâce de l'Eglise du vrai Dieu.

[img]http://img98.xooimage.com/files/8/6/e/sceauaristokol-sor-3e05e23.gif[/img]
[/quote]

_________________

Verania von Dumb
Baronne de Noroy-le-Bourg
Chancelière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:16

(Reprise des annonces à partir de decembre 1463.)

Citation :


Confirmation de Révocation
Monseigneur Alexandre Farnese est révoqué de sa charge d'Archevêque de Besançon



Nous, Sa Merveilleuse Éminence Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau, Cardinal-Archevêque de Lyon, Vice-Chancelier de la Congrégation de la Diffusion de la Foy, Primat du Saint Empire Romain Germanique, Légiste Pontifical, Prince de Trèves, de Stavelot & Malmedy, Comte de Spiegelberg et d'Orvieto, Vicomte de Nideggen, Baron d'Ivoire, Seigneur de Fléty, de Chassy et de Rivoli,


Annonçons la confirmation de la décision de révocation de Monseigneur Alexandre Farnese [Alexandrefarnese] de sa charge d'Archevêque de Besançon, pour échec dans sa fonction épiscopale, tel que décrit à l'article 2.6.3 des Statuts du CESE. Cette lourde décision fut prise après vote du Concile Épiscopal Francophone du Saint Empire Romain Germanique, pour confirmer la décision qui fut prise par le Primat le quatorzième de novembre dernier, et qui avait créé grand émoi par son caractère unilatéral. La révocation est maintenant actée par le Concile Épiscopal par vote.Le poste d'Archevêque de Besançon est donc désormais vacant.

Fait à Rome, ce premier de décembre quatorze cent soixante-trois.



Code:
[quote]
[img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Blasons/SE1.png[/img]
[color=orange][b][size=18]Confirmation de Révocation[/size]
Monseigneur Alexandre Farnese est révoqué de sa charge d'Archevêque de Besançon[/b][/color]


[b]Nous, Sa Merveilleuse Éminence Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau, Cardinal-Archevêque de Lyon, Vice-Chancelier de la Congrégation de la Diffusion de la Foy, Primat du Saint Empire Romain Germanique, Légiste Pontifical, Prince de Trèves, de Stavelot & Malmedy, Comte de Spiegelberg et d'Orvieto, Vicomte de Nideggen, Baron d'Ivoire, Seigneur de Fléty, de Chassy et de Rivoli,[/b]


Annonçons la confirmation de la décision de révocation de Monseigneur Alexandre Farnese [Alexandrefarnese] de sa charge d'Archevêque de Besançon, pour échec dans sa fonction épiscopale, tel que décrit à l'article 2.6.3 des Statuts du CESE. Cette lourde décision fut prise après vote du Concile Épiscopal Francophone du Saint Empire Romain Germanique, pour confirmer la décision qui fut prise par le Primat le quatorzième de novembre dernier, et qui avait créé grand émoi par son caractère unilatéral. La révocation est maintenant actée par le Concile Épiscopal par vote.Le poste d'Archevêque de Besançon est donc désormais vacant.

[i]Fait à Rome, ce premier de décembre quatorze cent soixante-trois. [/i]

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/153927YutJ.png[/img]
[/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:17

Citation :


Nous, Sa Merveilleuse Éminence Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau, Cardinal-Archevêque de Lyon, Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy, Primat du Saint Empire Romain Germanique, Légiste Pontifical, Prince de Trèves, de Stavelot & Malmedy, Comte de Spiegelberg et d'Orvieto, Vicomte de Nideggen, Baron d'Ivoire, Seigneur de Fléty, de Chassy et de Rivoli, annonçons par la présente


    L'ouverture du dépôt de candidatures à la charge d'Archevêque de Besançon pour une durée de sept jours à compter d'aujourd'hui.  Conformément au Sanctam Aristotelicam Ecclesiam Codex Iuris Canonici, les postulants devront être fidèles aristotéliciens et théologiens.  Conformément aux statuts du Concile Episcopal du Saint-Empire, les candidats devront également être titulaires d'un diplôme de théologie d'un des Séminaires accrédités de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy.  Nous rappelons aussi que toute candidature- composée d'un curriculum vitae, d'une lettre de motivation, d'un programme et de tout élément important - doivent être envoyées à nous-même par pli privé.



Fait à Rome, ce premier de décembre quatorze cent soixante-trois.





[Candidature à envoyer à Yut par mp sur le forum de Rome avant le 8 décembre à 03h06.]

Code:
[quote][img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Blasons/SE1.png[/img]

 [b]Nous, Sa Merveilleuse Éminence Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau, Cardinal-Archevêque de Lyon, Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy, Primat du Saint Empire Romain Germanique, Légiste Pontifical, Prince de Trèves, de Stavelot & Malmedy, Comte de Spiegelberg et d'Orvieto, Vicomte de Nideggen, Baron d'Ivoire, Seigneur de Fléty, de Chassy et de Rivoli, annonçons par la présente[/b]

[list]
L'ouverture du dépôt de candidatures à la charge d'Archevêque de Besançon pour une durée de sept jours à compter d'aujourd'hui.  Conformément au Sanctam Aristotelicam Ecclesiam Codex Iuris Canonici, les postulants devront être fidèles aristotéliciens et théologiens.  Conformément aux statuts du Concile Episcopal du Saint-Empire, les candidats devront également être titulaires d'un diplôme de théologie d'un des Séminaires accrédités de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy.  Nous rappelons aussi que toute candidature- composée d'un curriculum vitae, d'une lettre de motivation, d'un programme et de tout élément important - doivent être envoyées à nous-même par pli privé.[/list]


 Fait à Rome, ce premier de décembre quatorze cent soixante-trois.

 [img]http://img11.hostingpics.net/pics/153927YutJ.png[/img]

 [/quote]


[Candidature à envoyer à Yut par mp sur le forum de Rome avant le 8 décembre à 03h06.]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:18

Citation :


Nomination d'un nouvel Archevêque
Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia est nommé à la charge d’Archevêque de Besançon



Nous, Sa Merveilleuse Éminence Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau, Cardinal-Archevêque de Lyon, Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy, Primat du Saint Empire Romain Germanique, Légiste Pontifical, Prince de Trèves, de Stavelot & Malmedy, Comte de Spiegelberg et d'Orvieto, Vicomte de Nideggen, Baron d'Ivoire, Seigneur de Fléty, de Chassy et de Rivoli, annonçons par la présente


La nomination de Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia [ Arnarion ] à la charge d'Archevêque de Besançon.

Nous lui souhaitons par la même tous nos vœux de réussite dans sa nouvelle affectation. Puisse-t-il, en tant que digne successeur des apôtres, continuer de diffuser la foi, mener ses nouvelles ouailles vers le Salut, & demeurer un modèle pour celles & ceux qui l'écoutent.


Puisse Aristote le guider dans la tâche qui est à présent sienne.  

Fait à Rome, ce seizième de décembre quatorze cent soixante-trois.



Code:
[quote]
[img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Blasons/SE1.png[/img]
[color=orange][b][size=18]Nomination d'un nouvel Archevêque[/size]
Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia est nommé à la charge d’Archevêque de Besançon[/b][/color]


[b]Nous, Sa Merveilleuse Éminence Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau, Cardinal-Archevêque de Lyon, Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy, Primat du Saint Empire Romain Germanique, Légiste Pontifical, Prince de Trèves, de Stavelot & Malmedy, Comte de Spiegelberg et d'Orvieto, Vicomte de Nideggen, Baron d'Ivoire, Seigneur de Fléty, de Chassy et de Rivoli, annonçons par la présente[/b]


[i]La nomination de Monseigneur [color=orange][b]Arnarion de Valyria-Borgia[/b][/color] [size=9][b][ Arnarion ][/b][/size] à la charge d'[color=orange][b]Archevêque de Besançon[/b][/color].

Nous lui souhaitons par la même tous nos vœux de réussite dans sa nouvelle affectation. Puisse-t-il, en tant que digne successeur des apôtres, continuer de diffuser la foi, mener ses nouvelles ouailles vers le Salut, & demeurer un modèle pour celles & ceux qui l'écoutent.[/i]

[b]Puisse Aristote le guider dans la tâche qui est à présent sienne.  [/b]

Fait à Rome, ce seizième de décembre quatorze cent soixante-trois.

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/153927YutJ.png[/img]
[/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:18

Citation :




Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia
Prince-Archevêque de Besançon
Vice-Primat du Concile épiscopal impérial
& Vicomte de Korbach


« Stat crux dum volvitur orbis »
Le monde tourne, la croix demeure.

Nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, en notre qualité de Métropolitain de la Province de Besançon,

Aux fidèles de la paroisse de Poligny,


Dominus vobiscum

Entendu la demande de Monseigneur Huon, Archevêque In Partibus de Cyrène & curé pro tem de Poligny concernant son départ

Annonçons le départ de ce dernier de sa charge de curé paroissial. Cette charge sera désormais occupée par nous en qualité de vicaire pro tem.
Monseigneur Huon a toutefois accepté de nous épauler dans sa retraite. Ce dernier est désormais fait Vicaire de Poligny et fera office de sacristain en cas d'empêchement temporaire qui nous priverait d'officier à Poligny.

Nous tenons à remercier Monseigneur pour son long dévouement au service de Dieu et de Ses enfants.

Annonçons enfin que la Messe dominicale du 17 de janvier de 1464 sera pour tous les paroissiens de Poligny ainsi que tous comtois qui le désirerait, une occasion de remercier ce zélé serviteur du Très-Haut qui a participé activement à apporter la Foi en Franche-Comté et donné jusqu'à son sang pour la défense des intérêts divins.

Que la grâce de Dieu guide ses pas,

Rédigé, signé et scellé au Palais archiépiscopal de Besançon, le Onzième jour de l'An Mil quatre et cent soixante et quatre.


Code:
[quote]

[img]http://i.imgur.com/zf5o3Qx.png[/img]

[size=11]Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia
Prince-Archevêque de Besançon
Vice-Primat du Concile épiscopal impérial
& Vicomte de Korbach[/size]

[b][size=16][color=darkred]« Stat crux dum volvitur orbis »[/color][/size][/b]
[i]Le monde tourne, la croix demeure.[/i]

[b]Nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, en notre qualité de Métropolitain de la Province de Besançon,

Aux fidèles de la paroisse de Poligny,[/b]

Dominus vobiscum

Entendu la demande de [b][color=darkred]Monseigneur Huon[/color][/b], Archevêque In Partibus de Cyrène & curé pro tem de Poligny concernant son départ

Annonçons le départ de ce dernier de sa charge de curé paroissial. Cette charge sera désormais occupée par nous en qualité de vicaire pro tem.
Monseigneur Huon a toutefois accepté de nous épauler dans sa retraite. Ce dernier est désormais fait Vicaire de Poligny et fera office de sacristain en cas d'empêchement temporaire qui nous priverait d'officier à Poligny.

Nous tenons à remercier Monseigneur pour son long dévouement au service de Dieu et de Ses enfants.

Annonçons enfin que la Messe dominicale du 17 de janvier de 1464 sera pour tous les paroissiens de Poligny ainsi que tous comtois qui le désirerait, une occasion de remercier ce zélé serviteur du Très-Haut qui a participé activement à apporter la Foi en Franche-Comté et donné jusqu'à son sang pour la défense des intérêts divins.

Que la grâce de Dieu guide ses pas,

Rédigé, signé et scellé au Palais archiépiscopal de Besançon, le Onzième jour de l'An Mil quatre et cent soixante et quatre.

[img]http://i.imgur.com/IeG03an.png[/img][img]http://i.imgur.com/zSgNtoF.png[/img][/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:20

Citation :


Nous Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, en notre qualité de Métropolitain de Besançon & de Secrétaire de la Connétablie des Saintes Armées,

A tout fidèle de la Province de Besançon,


Dominus vobiscum

En conséquence de l'opération de re-formation de la Garde épiscopale en notre Province, appelons tout fidèle de l'Archidiocèse de Besançon qui souhaiterait vouer sa vie au service de Dieu par la défense de Son Institution sur terre, à rejoindre l'élite combattante de Rome.

Citation :
Qu'est ce que la Garde Épiscopale ?

La Garde Épiscopale est la garde personnelle des Archevêques et des Évêques : c'est un corps armé chargé d'assurer la sécurité des diocèses.

Quelles sont ses missions ?

Ses missions principales sont :
- Assurer la sécurité physique des membres du clergé local, y compris par des escortes sur les routes
- Protéger les édifices de culte aristotélicien et les reliques
- Protéger les fidèles aristotéliciens dans l'exercice de leur Foy
- Assurer l’exécution des décisions de l'Officialité épiscopale
- Lutter contre les hérésies
- S'il existe un partenariat avec le temporel, aider à la lutte contre les brigands

Qui est concerné par la Garde Épiscopale ?

- Est concerné chaque fidèle aristotélicien au niveau local, sauf s'il est membre d'une armée temporelle
- Nulle besoin de qualification au préalable
- La recrutement est effectué au niveau diocésain et provincial, en concertation avec la caserne centrale
- La Garde n'étant pas un Ordre militaire, ses membres ne sont pas tenues aux mêmes règles attenantes
- Les membres peuvent être actifs parallèlement dans un ordre religieux militaire


Ainsi, invitons tout fidèle qui se reconnaîtrait dans ce sacerdoce à gagner le bureau central de recrutement de la Province de Besançon situé au Palais archiépiscopal ou à nous envoyer directement missive afin que nous puissions l'aiguiller au mieux.

Ajoutons en complément aux intéressés qu'intégrer la Garde épiscopale promet une intéressante perspective de carrière et que de nombreuses places combattantes ou non sont à pourvoir pour qui désire et mérite.

Soyez vigilent sur les remparts de la Foi !


Rédigé, signé et scellé au Palais archiépiscopal de Besançon le Second jour du second mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.


Code:
[quote]
[center][img]http://i.imgur.com/lQDy1eA.png[/img][/center]

[b]Nous Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, en notre qualité de Métropolitain de Besançon & de Secrétaire de la Connétablie des Saintes Armées,

A tout fidèle de la Province de Besançon,[/b]

[i]Dominus vobiscum

En conséquence de l'opération de re-formation de la Garde épiscopale en notre Province, appelons tout fidèle de l'Archidiocèse de Besançon qui souhaiterait vouer sa vie au service de Dieu par la défense de Son Institution sur terre, à rejoindre l'élite combattante de Rome.
[/i]
[quote][b][size=18][color=indigo]Qu'est ce que la Garde Épiscopale ?[/color][/size][/b]

La Garde Épiscopale est la garde personnelle des Archevêques et des Évêques : c'est un corps armé chargé d'assurer la sécurité des diocèses.

[b][u]Quelles sont ses missions ?[/u][/b]

Ses missions principales sont :
- Assurer la sécurité physique des membres du clergé local, y compris par des escortes sur les routes
- Protéger les édifices de culte aristotélicien et les reliques
- Protéger les fidèles aristotéliciens dans l'exercice de leur Foy
- Assurer l’exécution des décisions de l'Officialité épiscopale
- Lutter contre les hérésies
- S'il existe un partenariat avec le temporel, aider à la lutte contre les brigands

[u][b]Qui est concerné par la Garde Épiscopale ?[/b][/u]

- Est concerné chaque fidèle aristotélicien au niveau local, sauf s'il est membre d'une armée temporelle
- Nulle besoin de qualification au préalable
- La recrutement est effectué au niveau diocésain et provincial, en concertation avec la caserne centrale
- La Garde n'étant pas un Ordre militaire, ses membres ne sont pas tenues aux mêmes règles attenantes
- Les membres peuvent être actifs parallèlement dans un ordre religieux militaire[/quote]


[i]Ainsi, invitons tout fidèle qui se reconnaîtrait dans ce sacerdoce à gagner le bureau central de recrutement de la Province de Besançon situé au Palais archiépiscopal ou à nous envoyer directement missive afin que nous puissions l'aiguiller au mieux.

Ajoutons en complément aux intéressés qu'intégrer la Garde épiscopale promet une intéressante perspective de carrière et que de nombreuses places combattantes ou non sont à pourvoir pour qui désire et mérite.

[b]Soyez vigilent sur les remparts de la Foi ![/b][/i]

Rédigé, signé et scellé au Palais archiépiscopal de Besançon le Second jour du second mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.

[img]http://i.imgur.com/gq3UTqB.png[/img][img]http://i.imgur.com/rKnOHuN.png[/img][/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:21

Citation :
Nomination au Séminaire

Nous, Père Alexandre Farnèse, Doyen du Séminaire St Thomas d'Aquin de Besançon,

A Tous,


Nous, en notre qualité de Doyen du Séminaire St Thomas d'Aquin de Besançon, nommons ce jour Monseigneur Arnarion de Valyria Borgia comme professeur de théologie.

Que Dieu l'aide dans cette tache.


Fait à Dole, le 5ème de février 1464

Par le Père Alexandre Farnèse
Doyen du Séminaire St Thomas d'Aquin de Besançon


[/quote]

Code:
[quote][u][b][color=red][size=18]Nomination au Séminaire[/size][/color][/b][/u]
[b]
Nous, Père Alexandre Farnèse, Doyen du Séminaire St Thomas d'Aquin de Besançon,

A Tous, [/b]
[i]
Nous, en notre qualité de Doyen du Séminaire St Thomas d'Aquin de Besançon, nommons ce jour [b]Monseigneur Arnarion de Valyria Borgia[/b] comme professeur de théologie.

Que Dieu l'aide dans cette tache. [/i]

[b]Fait à Dole, le 5ème de février 1464[/b]
[b]
Par le Père Alexandre Farnèse
Doyen du Séminaire St Thomas d'Aquin de Besançon[/b]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/435420AlexandreFarneseJ.png[/img][/quote]
[/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:29

Citation :

Appel à candidature

Nous, Arnarion de Valyria-Borgia, en notre qualité d'Archevêque Métropolitain de la Province de Besançon,

Aux fidèles comtois
& spécialement aux fidèles de la Paroisse de Pontarlier

Au vu de la vacance de cure sur la Paroisse de Pontarlier & au vu de l'absence prolongée de la Messe In Gratibus  Res Parendo impactant gravement sur la vie spirituelle des fidèles de ladite Paroisse & du Salut de leur âme,

Faisons savoir que nous recherchons une bonne âme prête à servir Dieu à la charge de :


- Diacre ou Vicaire
Spoiler:
 

- Sacristain
Spoiler:
 

Rappelons que le sacerdoce est une façon plus belle et plus directe de tendre vers Dieu, que la grâce et les mérites sont d'autant plus grands que la personne voue entièrement sa vie au service de Dieu par Son Église.

Appelons dès à présent tout fidèle désirant agir pour le bien de Dieu & de l’Église en la Paroisse de Pontarlier & qui, fort de sa Foi, pétri de Charité et d'Exemplarité, à s'adresser à nous au Palais archiépiscopal ou directement par courier.

Que la grâce de Dieu guide vos pas,

Rédigé, signé & scellé au Palais archiépiscopal de Besançon le Neuvième jour du second mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.


Code:
[quote][center][img]http://i.imgur.com/niaW58Z.png[/img][/center]

[size=16][b][color=orange]Appel à candidature[/color][/b][/size]

[b]Nous, Arnarion de Valyria-Borgia, en notre qualité d'Archevêque Métropolitain de la Province de Besançon,

Aux fidèles comtois
& spécialement aux fidèles de la Paroisse de Pontarlier
[/b]
[i]Au vu de la vacance de cure sur la Paroisse de Pontarlier & au vu de l'absence prolongée de la Messe In Gratibus  Res Parendo impactant gravement sur la vie spirituelle des fidèles de ladite Paroisse & du Salut de leur âme,

Faisons savoir que nous recherchons une bonne âme prête à servir Dieu à la charge de : [/i]

- Diacre ou Vicaire
[spoiler][b]Sanctae Romanae Ecclesiae Codex Iuris Canonici - De Regimini Secularis Ecclesiae,  « Le clergé paroissial » [/b]

La cause matérielle = il doit être fidèle de l’Église, s'il est ordonné le diacre porte le nom de vicaire.
La cause efficiente = il est nommé par le curé de sa paroisse avec l’accord de son évêque (ou archevêque).
La cause formelle = il est intronisé par le curé de sa paroisse ou par son évêque (ou archevêque).
La cause finale = Il a en charge représentative la gestion religieuse de la paroisse où il est nommé.

Les diacres et les vicaires peuvent célébrer tout les sacrements aristotéliciens hormis l’ordination.
Ils ne peuvent nommer de confesseurs ni aucun membre du clergé paroissial, ils dépendent directement du curé paroissial ou à défaut de l’évêque.[/spoiler]

- Sacristain
[spoiler][b]Sanctae Romanae Ecclesiae Codex Iuris Canonici - De Regimini Secularis Ecclesiae,  « Le clergé paroissial » [/b]

La cause matérielle = il doit être baptisé et théologien de l’Église aristotélicienne (N3VE).
La cause efficiente = il est nommé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse communale ou citadine où il est nommé dépend.
La cause formelle = il est intronisé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse où il est nommé dépend.

La cause finale

Il faut autant que possible éviter les sacristains comme charge fixe, et ne les utiliser que pour compenser à un manque réel de curé.

Le sacristain s'occupe de la sacristie et prépare donc l'office In God pour l'officiant.

Il existe deux types de Sacristain : les simples fidèles et les diacres.

a) Les simples fidèles.

S’il est simple fidèle, il n'est pas être considéré comme un clerc et ne peut pas se revendiquer comme tel. Toute fois en public il devra agir en bon aristotélicien et ne pas déshonorer la charge de quelque manière que ce soit, sous peine d’excommunication.
Il devra rediriger les demandes de sacrement vers un clerc pouvant s’en charger.

b) Les diacres ou vicaire.

S’il est diacre en plus de la fonction de Sacristain, il garde le titre de Diacre et tout ce qui s’y rattache.

Si c'est un vicaire qui prend la place, il devient curé pour le temps de la nomination.

cumul : tant qu'il est sacristain, le clerc est soumi au même interdictions de cumul que le curé, c'est donc une charge principale.

Note : Le Sacristain devra expliquer son statut par une affiche bien visible à l’entrée de l’église.
Les acolytes

La cause matérielle = il doit être fidèle de l’Église.
La cause efficiente = il est nommé par le curé de sa paroisse avec l’accord de son évêque (ou archevêque).
La cause formelle = il est engagé par le curé de sa paroisse ou par son évêque (ou archevêque).
La cause finale = [/spoiler]
 
[i]Rappelons que le sacerdoce est une façon plus belle et plus directe de tendre vers Dieu, que la grâce et les mérites sont d'autant plus grands que la personne voue entièrement sa vie au service de Dieu par Son Église.

Appelons dès à présent tout fidèle désirant agir pour le bien de Dieu & de l’Église en la Paroisse de Pontarlier & qui, fort de sa Foi, pétri de Charité et d'Exemplarité, à s'adresser à nous au Palais archiépiscopal ou directement par courier.
[/i]
Que la grâce de Dieu guide vos pas,

Rédigé, signé & scellé au Palais archiépiscopal de Besançon le Neuvième jour du second mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.

[img]http://i.imgur.com/DvTLjHm.png[/img][img]http://i.imgur.com/mLiZKev.png[/img][/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:31

Citation :


Annonces de la Province de Besançon

Nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, Archevêque de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, au nom de l'Archidiocèse métropolitain de Besançon,

Aux fidèles de la Paroisse de Dole,


Dominus vobiscum,

Au vu de la nomination officielle ce jour dix-septième de février Mil quatre et cent soixante et quatre, d'Alexandre Farnèse, curé de Dole, à l'Archevêché Métropolitain de Narbonne,
Au vu de son départ de Franche-Comté et conséquemment de sa cure,
Afin de prévenir la vacance pastorale de Dole & d'assurer le maintient spirituel et sacramentel,

Annonçons qu'en attente de la nomination d'un prochain curé, nous agirons en cette paroisse en tant que Vicaire sacristain, que nous prenons à charge d'assumer l'Office In Gratibus & Res Parendo.

Ceci sera effectif dès le départ du Père Alexandre Farnèse. Nous nous faisons la voie de Besançon afin de le remercier de sa charge qu'il a exercé en Franche-Comté.
Nous lui adressons toutes nos félicitations pour sa nomination et lui souhaitons la réussite dans son entreprise.

Que la grâce de Dieu guide ses pas,
In Majorem Dei Gloriam !

Rédigé, signé et scellé au Palais Archiépiscopal de Besançon le Dix-septième jour du second mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.





Code:
[quote][center][img]http://i.imgur.com/niaW58Z.png[/img]
[b][color=green][size=16]
Annonces de la Province de Besançon[/size][/color][/b][/center]

[b]Nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, Archevêque de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, au nom de l'Archidiocèse métropolitain de Besançon,

Aux fidèles de la Paroisse de Dole,[/b]

[i]Dominus vobiscum,

Au vu de la nomination officielle ce jour dix-septième de février Mil quatre et cent soixante et quatre, d'Alexandre Farnèse, curé de Dole, à l'Archevêché Métropolitain de Narbonne,
Au vu de son départ de Franche-Comté et conséquemment de sa cure,
Afin de prévenir la vacance pastorale de Dole & d'assurer le maintient spirituel et sacramentel,

Annonçons qu'en attente de la nomination d'un prochain curé, nous agirons en cette paroisse en tant que Vicaire sacristain, que nous prenons à charge d'assumer l'Office In Gratibus & Res Parendo.

Ceci sera effectif dès le départ du Père Alexandre Farnèse. Nous nous faisons la voie de Besançon afin de le remercier de sa charge qu'il a exercé en Franche-Comté.
Nous lui adressons toutes nos félicitations pour sa nomination et lui souhaitons la réussite dans son entreprise.

Que la grâce de Dieu guide ses pas,
In Majorem Dei Gloriam !

Rédigé, signé et scellé au Palais Archiépiscopal de Besançon le Dix-septième jour du second mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.[/i]


[img]http://i.imgur.com/DvTLjHm.png[/img][img]http://i.imgur.com/mLiZKev.png[/img]
[/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:37

Citation :





Requiescat in pace
Décès de SE Gregy



Nous, cardinaux de la sainte Église aristotélicienne, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d’Aristote,


Annonçons aux fidèles la triste nouvelle du décès de SE Gregy, cardinal chancelier du Saint-Office ;
Décrétons trois jours de deuil officiel au sein de toute l'aristotélité ;
Invitons les fidèles à profiter de ce temps de deuil pour prier pour le salut de l'âme de ce prêtre ayant œuvré de nombreuses années pour le bien de l'Église et de ses enfants ;
Indiquons que les funérailles de feu SE Gregy auront lieu dans la basilique Saint-Titus le dimanche 28 février prochain : elles seront ouvertes à tout croyant ou fidèle désirer d'accompagner feu SE Gregy dans sa dernière demeure.


Donné à Rome le XIV jour du mois de février de l’an de grâce MCDLXIV





Pour le sacré-collège des cardinaux,
Arnault d'Azayes,
Cardinal-Camerlingue


Code:
[quote]
[img]http://i358.photobucket.com/albums/oo23/Endymionrr/Heraldique/Entetes/rdo0_zpslob9rzwz.png[/img]



[color=darkred][b][i][size=20]Requiescat in pace [/size][/i]
[size=16]Décès de SE Gregy[/size][/b][/color]


[b]Nous, cardinaux de la sainte Église aristotélicienne, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d’Aristote, [/b]


Annonçons aux fidèles la triste nouvelle du décès de [b]SE Gregy[/b], cardinal chancelier du Saint-Office ;
Décrétons trois jours de deuil officiel au sein de toute l'aristotélité ;
Invitons les fidèles à profiter de ce temps de deuil pour prier pour le salut de l'âme de ce prêtre ayant œuvré de nombreuses années pour le bien de l'Église et de ses enfants ;
Indiquons que les funérailles de feu SE Gregy auront lieu dans la basilique Saint-Titus le dimanche 28 février prochain : elles seront ouvertes à tout croyant ou fidèle désirer d'accompagner feu SE Gregy dans sa dernière demeure.


Donné à Rome le XIV jour du mois de février de l’an de grâce MCDLXIV


[img]http://i358.photobucket.com/albums/oo23/Endymionrr/Heraldique/Sceaux/CurieJ_zpsdelm3hl1.png[/img]


Pour le sacré-collège des cardinaux,
Arnault d'Azayes,
Cardinal-Camerlingue

[/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:38

Arnarion a écrit:
Citation :





Excommunications en France


Nous, cardinaux de la sainte Église aristotélicienne réunis en sacré-collège, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d’Aristote,


Avons appris avec stupeur et tristesse la récente publication d'un placard réformé en France ;
Rappelons que seule l'Église aristotélicienne, apostolique et romaine, est l'institution permettant à tout homme et femme d'accéder au Paradis solaire ;
Condamnons toutes les tentatives de faire croire à quiconque qu'il puisse en être autrement ;

Constatons que, si certains signataires du placard visés n'ont jamais prononcé le serment du baptême, d'autres l'ont fait ;
Après enquête de la sainte Inquisition, concluons que ces personnes ont rompu leur serment en toute connaissance de cause ;
Ainsi, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'excommunication de Elisabeth Stilton, Sambre d'Hellequin, Volkmar Glasmaler et Estainoise.

Ces personnes sont des enfants perdus de la Sainte Église et de la vraie foi. La créature Sans-Nom s'est emparée de leur âme. L'Église aristotélicienne invite à prier pour qu'ils recouvrent la lucidité : ils pourront alors se tourner vers l'Église et réintégrer la communauté des fidèles, car l'Église ne ferme jamais les bras à ceux qui se dirigent vers elle.


Donné à Rome le septième jour du mois de mars de l’an de grâce MCDLXIV





Pour le sacré-collège des cardinaux,
Arnault d'Azayes,
Cardinal-Camerlingue


Code:
[quote="Arnarion"][quote]
[img]http://i358.photobucket.com/albums/oo23/Endymionrr/Heraldique/Entetes/rdo0_zpslob9rzwz.png[/img]



[size=18][color=#FFCC00][b]Excommunications en France[/b][/color][/size]


[b]Nous, cardinaux de la sainte Église aristotélicienne réunis en sacré-collège, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d’Aristote, [/b]


Avons appris avec stupeur et tristesse la récente publication d'un placard réformé en France ;
Rappelons que seule l'Église aristotélicienne, apostolique et romaine, est l'institution permettant à tout homme et femme d'accéder au Paradis solaire ;
Condamnons toutes les tentatives de faire croire à quiconque qu'il puisse en être autrement ;

Constatons que, si certains signataires du placard visés n'ont jamais prononcé le serment du baptême, d'autres l'ont fait ;
Après enquête de la sainte Inquisition, concluons que ces personnes ont rompu leur serment en toute connaissance de cause ;
Ainsi, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'excommunication de [b][color=#FFCC00]Elisabeth Stilton, Sambre d'Hellequin, Volkmar Glasmaler et Estainoise[/color][/b].

Ces personnes sont des enfants perdus de la Sainte Église et de la vraie foi. La créature Sans-Nom s'est emparée de leur âme. L'Église aristotélicienne invite à prier pour qu'ils recouvrent la lucidité : ils pourront alors se tourner vers l'Église et réintégrer la communauté des fidèles, car l'Église ne ferme jamais les bras à ceux qui se dirigent vers elle.


Donné à Rome le septième jour du mois de mars de l’an de grâce MCDLXIV


[img]http://i358.photobucket.com/albums/oo23/Endymionrr/Heraldique/Sceaux/CurieJ_zpsdelm3hl1.png[/img]


Pour le sacré-collège des cardinaux,
Arnault d'Azayes,
Cardinal-Camerlingue

[/quote]
[/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Mar 12 Avr 2016 - 21:39

Citation :

Annonces de la Province de Besançon

Recrutement d'un aumônier pour l'Ost comtois

De nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, Archevêque Métropolitain de Besançon,

Aux fidèles de Franche-Comté,


Dominus vobiscum !

Au vu de la procédure de réactivation du statut actif de la chapelle Bienheureux Pouyss de l'Ost comtois,
Au vu de la vacance pastorale,

Recherchons actuellement un aumônier titulaire pour l'Ost comtois. Ce dernier aura à charge l'accompagnement spirituel, dogmatique et canonique de l'armée Franc-comtoise et aura à célébrer les Offices et les Sacrements. Soulignons qu'un aumônier n'a pas pour obligation à être ordonné. Tout fidèle aristotélicien peut postuler.

Citation :
Extrait du Droit canon relatif au clergé séculier : Codex Iuris Canonicii, Livre II, De Regimini Secularis Ecclesiae, Chapitre 2, Du clergé paroissial

Aumônier (hors OMR )

La cause matérielle = il doit être fidèle de l’Eglise et il est accrédité par la congrégation de la diffusion de la foi.
La cause efficiente = il est engagé par un groupement laïc, militaire ou civil.
La cause formelle = elle dépend du groupement où l’aumônier est intronisé et est définie par la congrégation de la diffusion de la foi.
Selon le sexe s’il est laïc on dira Frère ou /sœur chapelain, si il est prêtre ; père ou mère chapelain

La cause finale

Il a la charge représentative de la gestion religieuse du groupement où il est nommé.
Il peut célébrer tout les sacrements aristotélicien hormis l’ordination.
Il ne peut nommer de confesseurs ni aucun membre du clergé paroissial, Il dépend administrativement de la congrégation de la foi.

Cumul : Aumônier est une charge secondaire liée donc aux règles de cumul.
Il peut cumuler avec une d’autres charges secondaire ou primaire dans le clergé séculier mais uniquement si cette charge dépend du même évêque.
Un cardinal ou un évêque in partibus pourra toutefois être aumônier.

Pour toute candidature ou questions, veuillez vous adresser par courrier à l'Archevêque de Besançon [Arnarion] ou vous rendre dans les locaux administratifs du Palais Archiépiscopal

Que la grâce de Dieu guide vos pas,

Rédigé, signé et scellé au Palais archiépiscopal de Besançon, le Vingt-troisième jour du troisième mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre


Code:
[quote][center][img]http://i.imgur.com/rihtSjd.png[/img]
[b][color=green][size=18]Annonces de la Province de Besançon

Recrutement d'un aumônier pour l'Ost comtois[/size][/color][/b][/center]

[b]De nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, Archevêque Métropolitain de Besançon,

Aux fidèles de Franche-Comté,[/b]

Dominus vobiscum !

 Au vu de la procédure de réactivation du statut actif de la chapelle Bienheureux Pouyss de l'Ost comtois,
 Au vu de la vacance pastorale,

Recherchons actuellement un aumônier titulaire pour l'Ost comtois. Ce dernier aura à charge l'accompagnement spirituel, dogmatique et canonique de l'armée Franc-comtoise et aura à célébrer les Offices et les Sacrements. [u]Soulignons qu'un aumônier n'a pas pour obligation à être ordonné. Tout fidèle aristotélicien peut postuler.[/u]

[quote][b]Extrait du Droit canon relatif au clergé séculier : Codex Iuris Canonicii, Livre II, De Regimini Secularis Ecclesiae, Chapitre 2, Du clergé paroissial[/b]

[u]Aumônier (hors OMR )[/u]

La cause matérielle = il doit être fidèle de l’Eglise et il est accrédité par la congrégation de la diffusion de la foi.
La cause efficiente = il est engagé par un groupement laïc, militaire ou civil.
La cause formelle = elle dépend du groupement où l’aumônier est intronisé et est définie par la congrégation de la diffusion de la foi.
Selon le sexe s’il est laïc on dira Frère ou /sœur chapelain, si il est prêtre ; père ou mère chapelain

La cause finale

Il a la charge représentative de la gestion religieuse du groupement où il est nommé.
Il peut célébrer tout les sacrements aristotélicien hormis l’ordination.
Il ne peut nommer de confesseurs ni aucun membre du clergé paroissial, Il dépend administrativement de la congrégation de la foi.
[b][color=red]
Cumul : Aumônier est une charge secondaire liée donc aux règles de cumul.
Il peut cumuler avec une d’autres charges secondaire ou primaire dans le clergé séculier mais uniquement si cette charge dépend du même évêque.
Un cardinal ou un évêque in partibus pourra toutefois être aumônier.[/color][/b][/quote]

Pour toute candidature ou questions, veuillez vous adresser par courrier à l'Archevêque de Besançon [Arnarion] ou vous rendre dans les locaux administratifs du [url=http://cathedrale-besancon.actifforum.com/]Palais Archiépiscopal[/url]

Que la grâce de Dieu guide vos pas,

Rédigé, signé et scellé au Palais archiépiscopal de Besançon, le Vingt-troisième jour du troisième mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre

[img]http://i.imgur.com/P601slb.png[/img][img]http://i.imgur.com/05P9xyv.png[/img][/quote]

_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Jeu 14 Avr 2016 - 19:03

Arnarion a écrit:
Citation :





Édit au sujet de la Trêve du dimanche


Nous, les Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne réunis dans le Sacré-Collège, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d'Aristote,

Avons décidé, après une longue délibération, de préciser à l'ensemble de la communauté aristotélicienne, dans le but de faire la lumière sur certaines affaires obscures de la guerre et de promouvoir la vertu, la règle au sujet de la Trêve du dimanche :

    Le dimanche est un jour sacré, et qui est dédié à Dieu et à la contemplation, à guérir les blessés et à prier pour les âmes des morts. En tant que tel, il ne sera pas autorisé à tout Général ou soldat de se déplacer en armée sur une ville qui ne fait pas partie de la même alliance, royaume ou bannière que l'armée en mouvement.

    Un déplacement implique qu'une armée se déplace durant la nuit du samedi au dimanche, pour pénétrer à l'intérieur ou à l'extérieur d'une ville (si elles ne sont pas sur leur propre territoire), d'attaquer ou de faire le siège, ou d'agir de n'importe quelle façon qui changerait le statu quo.

    Tout le reste, comme se retirer dans une ville alliée, ou pénétrer dans l’enceinte de celle-ci, si cela n'implique pas de combat à l’exception de l'autodéfense, est autorisé.


Donné à Rome le XXVI jour de mars, dans l'an de Grâce MDCLXIV




Pour le Sacré-Collège des Cardinaux,
Arnault d'Azayes,
Cardinal-Camerlingue


_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Jeu 14 Avr 2016 - 19:04

Arnarion a écrit:
Citation :





Habemus Sanctae Romanae Ecclesiae Cardinalem Camerarium


Nous, Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le huitième,


Faisons annonce de :


L' élection de Son Eminence Tibére de Plantagenêt dict Rehael aux fonctions de Camerlingue de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


Ad Majorem Dei Gloriam


Faict à Rome le I jour du mois d'Avril de l’an de grâce MCDLXIV de Notre Seigneur.



Pour le Collège de Cardinaux,
Fenice Maria Helena Deversi-Aslan Borgia
Cardinal-Archidiacre de Rome.




_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Jeu 14 Avr 2016 - 19:05

Arnarion a écrit:
Citation :

Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia
Prince-Archevêque de la Sainte Église Aristotélicienne
Métropolitain de Besançon
Vice-Primat du Concile épiscopal impérial
& Vicomte de Korbach

Nomination à l'Ordre pontifical de Nicolas V

Nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, en notre qualité d'Archevêque métropolitain de Besançon,

Qu'il soit su par toutes & tous, que,



Au regard de sa dévotion exceptionnelle au service de la Sainte Église et afin de le remercier pour son soutien, conformément à l'article huitième de l'ordo Nicolas V pontifex,

Élevons Son Altesse Impériale Alexis Lothaire de Sparte d'Ostenmark [Alexis.m.s] au rang de Croix de l'Ordre pontifical de Nicolas V. Nous lui remettrons officiellement son insigne au cours de l'Office dominical en la cathédrale de Besançon.

Lui adressons toutes nos félicitations et l'encourageons à redoubler d'efforts au service de Dieu. Ce que l’Église lui donne matériellement, Dieu lui en donne le double spirituellement !



Que la grâce de Dieu guide ses pas,

Rédigé, signé et scellé au Palais archiépiscopal de Besançon, le Second jour du quatrième mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.


_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis.m.s
Bavard
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation (RRs) : Poligny, FC
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   Jeu 14 Avr 2016 - 19:07

Arnarion a écrit:
Citation :




Élection du nouveau Primat du Saint Empire Romain Germanique
Son éminence Fenice Maria Helena Deversi-Aslan Borgia est élue Primat du SERG.



Nous,Elequest van Staverden, Archevêque de Cologne en notre qualité de Premier Vice-primat du Saint Empire Romain Germanique, devant le Très-Haut & sous le regard d’Aristote,

Annonçons l'élection de son éminence Fenice Maria Helena Deversi-Aslan Borgia [ Fenice ], cardinal-archevêque de Gênes, à la charge de Primat du Saint Empire Romain Germanique.
Nous lui souhaitons tous nos vœux de réussite dans cette affectation.

Puisse son éminence nous guider dans notre assemblée et nous représenter dignement.
Ad majorem Dei gloriam

Fait à Rome, le 7ème jour d'Avril MCDLXIV




_________________

(joueur malade pour la enième fois pour toute urgence un mp IG  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces de l'Église aristototélicienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces de l'Église aristototélicienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» Le porche de l'église de Brasparts
» Les horloges de l'église de Brasparts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Cléron - Haut-lieu de la diplomatie Franc-Comtoise :: Accueil :: Salle d'information-
Sauter vers: